Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

9Fév/120

Critique: The Human Centipede 2 FS – Tom Six – 2011

Synopsis:
Martin, la quarantaine, attardé mental, travaille comme surveillant dans un parking souterrain. Il vit avec sa mère qui s'occupe de lui quotidiennement comme un bébé mais qu'il a de plus en plus de mal à supporter. Sa seule passion: le film "The Human Centipede" et son personnage principal, le Dr Heitzer. Cette passion se tranforme vite en une obsession et devient dans son imaginaire torturé, une réalité qu'il aimerait pouvoir reproduire. Il se met donc en tête de capturer des gens et d'en faire le plus long tube digestif au monde.. Un mille-pattes humain composé de 12 personnes...

Mon avis:
Le premier film de Tom Six était déjà bien gratiné mais jouait surtout la carte du hors-champ, provoquant tout de même chez le spectateur quelques envolées nauséeuses de haut niveau. Là, le changement est plutôt radical. L'idée de faire un film dans le film, surtout en y intégrant le précédent, est plutôt malin et donne un côté docu-fiction type "Confessions intimes" bien accentué par le choix du noir et blanc. Culotté. Mais Six ne s'arrête pas là. Il change complètement son fusil d'épaule et nous gratifie d'un opus extrême qui pousse la représentation de l'horreur dans  ses derniers retranchements. En effet, au côté fou mais scientifique quand même du Dr Heitzer (tout ce qui est montré dans le premier est soi-disant réalisable pour de vrai...), il nous oppose Martin le boucher qui opère sans anesthésie et à coups de marteau ma bonne dame... Cela se traduit à l'écran par des séquences que même les plus endurcis auront du mal à regarder, le clou du spectacle étant l'ingestion des laxatifs et le résultat que vous devinez aisément... Carrément gerbant! A noter aussi une séquence terrible avec un bébé que je vous laisse découvrir; fallait vraiment oser... Laurence Harvey qui joue Martin est juste tétanisant et son physique particulier contribue grandement au malaise de l'ensemble. Ce n'est pas compliqué, on se sent mal à l'aise du début à la fin.

En bref, ce deuxième volet est un véritable défi pour les amateurs de gore extrême tout en conservant une réalisation de qualité lui conférant une patte léchée du plus bel effet (sans jeu de mot).Un grand moment d'horreur à ne pas mettre devant tous les yeux.. vraiment! Attention toutefois, la version anglaise disponible depuis peu en DVD et Blu-ray est amputée d'une bonne dizaine de minutes... Et dire que Tom Six nous promet un troisième film beaucoup plus trash encore... Il va falloir fournir le vomit-bag dans le combo...

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier