Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

5Mar/120

Critique : Episode 50 – Joe/Tess Smalley – 2011

Synopsis:
Deux groupes d'enquêteurs du paranormal doivent faire équipe afin de déterminer si l'asile d'aliénés de Westing-Hill, réputé  comme le lieu le plus hanté au monde, est réellement sous l'emprise d'esprits ou non. Elles vont s'affronter et confronter les deux mondes qui les séparent: l'une prône la croyance et la foi, et l'autre la science et ses explications rationnelles. L'épisode 50 de l'émission de télé-réalité relatant leurs activités sera-t'il le dernier...

Mon avis:
Je dois dire que la jaquette me donnait vraiment envie... Le thème aussi, étant un grand fan de paranormal et d'émissions de ce genre. La cerise sur le gâteau était le lieu ou devait se dérouler le tournage, ce fameux asile d'aliénés à la réputation si sulfureuse. En même temps, mon intuition me disait: "attention, ça sent le DTV tout moisi qui cherche à surfer sur la vague des Paranormal Activity et consorts "... Et elle n'avait pas tout à fait tort. En essayant de trop jouer sur l'aspect réalité de la chose, on n'y croit finalement pas du tout. Certainement la faute à un budget microscopique et à des effets de réalisation beaucoup trop faciles pour ne pas tomber dans le cliché. Les acteurs sont terribles, mais dans le mauvais sens du terme; à croire qu'ils font un concours entre eux pour savoir qui sera le plus mauvais, et ça fonctionne bien.. Ils sont tous sur le podium. L'apothéose vient lors de la dernière partie qui nous la joue carrément satanisme avec un récit qui part dans tous les sens et surtout un démon (Légion, rien de moins) qui fait office de cornu du pauvre, croisement entre le caribou et.. rien en fait.
Reste à sauver quelques séquences, notamment les apparitions de l'infirmière, qui est la seule à peu près crédible et apte à filer quelques frissons (on se contente finalement de bien peu...).

Si vous recherchez un bon Ghost-movie histoire de frissonner un peu, oubliez tout de suite ce petit naveton, certes inoffensif mais qui ne vaut clairement guère plus qu'une location vite fait et une vision d'un œil, l'autre occupé à viser la bouche pour enfourner la part de pizza qui vous appelle.

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier