Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

7Mar/121

News: Le Bloody Week-end, une 3eme édition sous le signe de l’apocalypse.

La 3ème édition de la maintenant célèbre réunion de fans le "Bloody Week-End" aura donc lieu cette année à Audincourt (franche-comté) le 6,7 et 8 Juillet 2012. Une convention de films de genre placée sous le signe de l'apocalypse, organisée de main de maître par Loïc  Bugnon, nous promettant de passer un sacré bon moment. Au programme: des projections, des exposants et des fans en folie vont pimenter les découvertes les plus folles. Votre fidèle serviteur y sera également et espère bien vous y retrouver histoire d'échanger sur le genre que nous chérissons tant. Foncez donc réserver vos places en vous rendant sur le site: http://www.bloodyweekend.fr ou vous y découvrirez la programmation en détail. En attendant, un petit interview du sieur Loïc qu'il a gentiment accepté de nous accorder:

Tout d'abord bonjour Loic, quelques mots pour te présenter un peu peut-être?
Bonjour ,j'ai 38 ans et j’habite en franche comté.
Je suis passionné de cinéma depuis ma tendre enfance et plus particulièrement du cinéma fantastique et d'horreur. Une véritable passion née à l’âge de 8 ans.

Parles nous un peu de l'association Bloody Zone
L'association bloody zone a été crée en 2009 pour donner une existence administrative et financière à la mise en place du Bloody Week-end. Depuis, elle a pris vie avec différentes animations proposées tout au long de l’année comme des soirées découvertes sur le cinéma fantastique.

D'ou t'est venu cette idée du Bloody Week-end?
L'idée du bloody week-end m'est venu en 2009 suite à un jeu que je proposais sur facebook. Il fallait deviner le titre d’un film à partir d’une image. Au vu du nombre de joueurs, et des échanges sur le cinéma entre tous les participants, j’ai eu l’envie de réunir toutes ses personnes fans de ce cinéma sur un week-end. L’aventure a ainsi débuté !

Les invités ne sont pas des moindres encore cette année, comment as-tu procédé pour les contacter? 
Pour les invités, c'est simple, je contacte directement les personnes par mail ou téléphone et je leur explique le festival et la passion du bloody week-end. Pour l'instant, personne n'a refusé mon invitation ! Ce qui me touche beaucoup !!

Pour cette édition, les réjouissances semblent "apocalyptiques", raconte nous un peu.
Oui, nous profitons de la « fin du monde » pour réaliser cette troisième édition. De nombreuses activités sur les trois jours seront en rapport avec cette thématique que ce soit des animations, conférences etc.. Mais pour l'instant on travaille encore à la programmation et je ne peux vous en dévoiler plus …

Tu arrives encore à avoir des idées pour la suite?
Je ne suis jamais à cours d’idées…d’ailleurs nous travaillons déjà sur l'affiche de la prochaine édition qui aura un thème rarement traité dans les festivals et qui touche de près le cinéma de genre, mais encore une fois…… il vous faudra attendre encore un peu !

Que penses-tu de la production horrifique actuelle, la maladie du remake toussa..?
Je pense que la production horrifique française est là malgré la petite place qui lui est faite. Nous pourrions parler pendant des heures du cinéma de genre en France et de la richesse de ce cinéma dans les pays du nord,l'Espagne ou encore l'Angleterre. Un excellent documentaire « Viande d'origine française » de Xavier …… montre bien cette disparité entre les différents pays ! Il est vrai que je n’aime guere la récurrence de remake, préquelle ou franchise qui ne s'arrêtent jamais !! Le seul intêret est de permettre aux plus jeunes de découvrir l'original !
Seuls deux trois films surpassent leurs originaux comme « «la colline a des yeux » d’Alexandre Aja ..). En conclusion, je suis heureux de voir que dans les festivals européens de jeunes réalisateurs arrivent à nous montrer du neuf . Celà fait vraiment plaisir et on en redemande !

Quelles sont tes oeuvres cultes, tes films de chevet?
Il y a tellement d’oeuvres qui sont cultes pour moi ! J’en citerai 5 : « les yeux sans visage « de georges franju , « soleil vert » de richard fleischer , »blade runner « de ridley scott , »metropolis « de fritz lang , »la main du diable » de maurice tourneur

Et ceux qui ne sont pas ta came?
Ce n’est pas tant des films spécifiques mais une sous catégorie, celui de la torture où tout acte n’est qu’une surenchère du précédent et où à la fin, on ne peut même pas en débattre et on en sort plutôt abruti !Le cinéma doit apporter une réflexion ,des interrogations, un débat. Pour ce genre là ,je passe mon chemin.

Des projets pour l'avenir, as-tu quelques infos croustillantes à nous livrer?
Un grand et beau projet me tient à cœur, celui d’ un musée du cinéma fantastique. Je travaille actuellement pour trouver une ville qui l'accueillerait et un site pour le faire vivre. Aprés le reste c'est un secret…

Merci en tout cas à Loïc pour sa gentillesse et pour continuer de nous faire rêver. Et rendez-vous au Bloody Week-End.
Propos recueillis par David F.

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier