Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

13Mar/120

Critique: Laid to Rest 2 Chromeskull – Robert Hall – 2011

Synopsis:
Laissé pour mort à la fin du premier opus, le tueur à la caméra surnommé Chromeskull est pris en charge par un étrange commando qui va petit à petit le remettre sur pieds. Après de multiples opérations, son désir de vengeance et sa colère sont décuplés et il compte bien se servir de son organisation secrète pour revenir sur le devant de la scène...

Mon avis:
Faire plus débile niveau scénario, je pense que cela aurait été clairement difficile. Chromeskull revient, et trimballe cette fois-ci toute une société nébuleuse avec lui. On lui découvre ainsi des subalternes, des locaux, des moyens... Du grand n'importe quoi en somme. Tout le côté mystérieux et dérangé du tueur disparaît donc dans cette suite au profit d'une intrigue complètement branlante, faisant penser par moments à du Saw ou du Hostel de bas étage. Nous ne trouverons donc rien de follement intéressant dans les origines du tueur qui nous sont ici dévoilées de bien mauvaise manière. Comble du blasphème, le boogeyman n'est finalement que très peu présent et se fait temporairement piquer la vedette par Brian Austin Green (producteur également de la chose) qui prend sa place avec moins de brio qu'une tranche de pain complet. C'est dommage, il avait la classe le Chrominou dans le premier quand même...Bref, ça sent le paté (on peut éventuellement l'étaler sur la tranche remarquez...). Le réalisateur, Robert Hall, étant un transfuge des effets spéciaux, il faut au moins s'attendre à du saignant et des coups de couteau; et là, on ne peut pas dire que l'on soit déçus. Niveau gore, le film aligne quelques morceaux de bravoure vraiment crados et réalisés de main de maître à l'ancienne, latex inside. Femme ouverte en deux, découpe d'un crâne, opération chirurgicale appuyée avec moult détails (dans une séquence d'ouverture qui restera surement ce qui se fait de mieux dans le film),  j'en passe et des meilleures. Un vrai catalogue d'effets gores dont certains sont vraiment saisissants de réalisme.

Si vous recherchez une profusion de scènes trashs et des maquillages à l'ancienne forçant à chaque fois le respect, ce Laid to Rest 2 est pour vous. Pour le reste, pas grand chose à l'horizon; les acteurs sont nazes, le tueur pas assez présent et surtout l'histoire a du être écrite un soir de cuite la tête dans la cuvette. Bref, on espère juste que si il y a un troisième (envisagé un moment), un scénariste sera enfin engagé.. et du boulot, il va y en avoir pour rattraper tout ça...

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier