Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

26Mar/120

Critique: SCALPS – Fred Olen Ray – 1983

Synopsis:
Un groupe d'étudiants en archéologie fait des recherches en plein désert Californien. Ils vont très rapidement déranger la quiétude du repos de quelques démons indiens qui vont tout faire pour se venger de ce réveil inopportun. Dès lors, ils vont passer une nuit d'horreur, un véritable cauchemar dont ils ne sortiront pas indemnes...

Mon avis:
Qu'est-ce qu'on se marre... Je crois qu'on tient l'une des pires purges critiquée jusqu'à maintenant sur le site. Bon ok, Fred Olen Ray est un coutumier des péloches Z fauchées qui finissent toujours dans les bacs des vidéo-clubs (en général tout en bas, rayon pâquerettes, au ras en fait...); mais là on approche des sommets de tristitude (merci Oldelaf..). Les dialogues principalement, sont vraiment d'une nullité affligeante. Entendre nos protagonistes débiter des kilomètre d’âneries en tout genre rend le tout bien fatiguant parfois et l'on peine vraiment à arriver au bout des 1h20 que dure le film... Bon, allez, y a quand même des monstres et du gore non? Justement, il parait que le film a été interdit dans nombre de pays ou il fut distribué... Surement en Antarctique ou en Alaska. Ben oui, les ours polaires n'aurait pas supporté la vision des démons de Scalps et tout un groupe de pingouins se serait suicidé en faisant le poirier sur le bec, une palme dans le derrière, tant le choc fut intense. Les "fameux" (sic) démons sont carrément à la limite du grotesque (mention spéciale à celui à tête de tigre, en photo juste en dessous..) et seuls quelques effets gores arriveraient presque à nous impressionner (presque hein, y a même une décapitation qui a lieu avant que la lame ne frappe la victime.. ouais, y sont forts ces indiens.. ). Reste les scalps, pour le coup vraiment bien foutus eux. Tout le budget du film a du passer dedans.

Voilà donc une bouse digne d'une vache touchée par la gastro et Creutzfeldt-Jacob en même temps (et ça peut être mortel une vache qui défouraille de manière complètement aveugle...). Aucune tension, aucun suspens, une réalisation complètement à la ramasse, des acteurs issus directement du coindelarue.com... Du lourd, du très loud pour une soirée bière, chips, potes et déconnade. Mais ne briser la boite du DVD que dans ce cas de figure, sous peine d'avoir instantanément la rétine grillée.. Vous êtes prévenus..

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier