Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

2Avr/120

Critique: Demons 2 – Lamberto Bava – 1986

Synopsis:
Une fête d'anniversaire se déroule dans un immeuble du centre ville. Pendant ce temps, un film de démons terrifiant est diffusé sur les ondes. Une jeune fille présente à la fête, s'enferme dans sa chambre pour se changer quand elle tombe sur cette diffusion. Elle  va se retrouver possédée par un démon monstrueux qui va littéralement sortir de son poste de télévision. Le cauchemar va commencer...

Mon avis:
Le premier Démons a pour ainsi dire marqué son époque.  Ce petit film gore produit par Dario Argento et réalisé par Lamberto Bava a fait les beaux jours de feu nos vidéo-clubs. Son côté outrancier, nawak même parfois, le rendait particulièrement généreux et sympathique. Cette suite se devait donc de faire encore plus fort... Et Lamberto Bava n'y va vraiment pas avec le dos de la cuillère. Si le précédent vous semblait complètement déjanté, ce Demons 2 tire parfois carrément vers la parodie. L'idée des monstres sortant de l'image est donc reprise (même si cette fois on se trouve au niveau d'un poste télé et plus d'un cinéma) mais à trop vouloir en faire sans le budget qui va avec (ni le talent d'ailleurs) on se retrouve avec un Ovni bancal qui aligne alternativement des scènes sympas et d'autres franchement limites.
Au rayon du sympatoche, on peut noter un enfant démon particulièrement effrayant (présent sur la jaquette), un chien démon rigolo ou encore quelques maquillage plus ou moins réussis. Pour le reste, on a quand même le droit à un mini démon en plastoc digne d'un Ghoulies de la grande époque, avec cables apparents à l'appui (faut le voir pour le croire) ou pire encore: une femme qui accouche sur place d'un bébé hyper propre, en quelques minutes, et qui quelques instants plus tard peut de nouveau courir comme si de rien était.. On ajoute au machin des démons parfois à moitié maquillés, des dialogues cultes ("Reste là, attends moi, et surtout ne bouge pas...".. alors que les démons arrivent à fond la caisse..) ou des démons qui se bastonnent "Bud Spencer" style, bruitages à l'appui...

Si vous êtes enclins à vous taper une bonne poilade, foncez vous n'allez pas être déçus. Dans le cas contraire, passez votre chemin car vous risqueriez d'y perdre la vue instantanément. On pourrait presque lancer un concours: relever le plus de conneries à l'écran dans Démons 2.. Et ben on risque de tenir un bout de temps.

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier