Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

7Avr/120

Critique: The Orphan killer – Matt Farnsworth – 2011

Synopsis:
Deux parents sont massacrés sous les yeux de leurs enfants par des cambrioleurs. Séparés par cette épreuve, Audrey et son frêre vont vivre chacun de leur côté. Marcus va grandir dans la rage et la violence et devenu adulte, va tout faire pour retrouver sa soeur et lui rappeler ce qu'est la loyauté envers la famille. Il va se transformer en une véritable machine à tuer qui va semer mort et désolation sur son passage...

Mon avis:
Très difficile de chroniquer un film tel que ce "The Orphan Killer", tant il est atypique. On pourrait le considérer comme un pot pourri, sorte de mix entre un film gore extrême, un slasher classique et un énième ersatz de Vendredi 13. Le réalisateur nous présente donc Marcus, nouvelle icône de l'horreur, digne descendant de notre Jason Vorhees national. Et pour le coup on peut dire qu'il envoie du bois tant il en impose de par sa stature et sa sauvagerie. Et de sauvagerie, le film n'en manque pas: éclatage de crâne à la machette, yeux sortis de leurs orbites, gorges tranchées, membres découpés... on assiste à un festival gore impressionnant qui devrait gratouiller les estomacs même les plus blasés.
Ah oui, j'oubliais, on a même le droit à une petite touche Freddy par moment avec les apparitions d'Audrey enfant, toutes boucles blondes dehors, qu'on s'attendrait presque à entendre réciter la fameuse comptine. J'ajouterai aussi la dernière partie du film qui lorgne carrément vers le torture porn (Hostel n'est pas loin) mais qui pousse le concept vraiment très loin dans un déferlement de gore juste tétanisant. Un vrai pot pourri de tout ce qu'on aime je vous dis. Au rayon des choses moins joyeuses, on pourrait dire que le film a parfois un petit côté amateur qui pique un peu, que les acteurs et le scénario sont très moyens et que le montage frise l'hystérie sur certaines séquences... Tout dépend dans quel état d'esprit on appréhende la chose, tant le côté expérimental de ce mélange hardcore nous plonge dans un grand huit de l'horreur et de la violence.

J'ai envie de dire que si vous recherchez un film gore puissant, avec des meurtres à la violence juste hallucinante, pétri de références aux plus grands boogeyman du cinéma d'horreur, vous allez être servis. Si par contre vous êtes un peu plus regardant, si les films indépendants vous rebutent et surtout si vous êtes une petite nature, passez votre chemin. Mais une chose est sûre, le film ne laissera personne indifférent...

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier