Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

15Avr/120

Critique: Atrocious – Fernando Barreda Luna – 2010

Synopsis:
Avril 2010, la police espagnole découvre 37 heures de vidéos tournées par les occupants d'une maison de campagne qui ont été massacrés de façon inexpliquée. Deux des enfants passaient leur temps à enquêter sur une légende urbaine locale terrifiante jusqu'à ce qu'ils découvrent le pot aux roses, ce qui les mènera à une fin tragique.

Mon avis:
En voilà un film qui porte bien son nom.. Réaliser un mix de Blair-Witch, The silent house et Paranormal Activity tenait déjà de l'opportunisme, mais le faire d'une manière aussi plate... Car il faut bien le dire, il ne se passe rien dans cet ersatz de documenteur particulièrement mal foutu et chiant comme une éponge sèche sur un rebord d'évier. Rien, rien de rien. On passe son temps à suivre les protagonistes grâce à leur caméra (ce qui nous vaudra parfois quelques interrogations sur leur capacité à ne jamais la lâcher, même dans des positions disons... tendues...) et on espère à chaque fois au détour d'un chemin qu'il se passe quelque chose...mais en vain... Ohhh, la feuille N°357 de l'arbre N°12 à bougé là, incroyable.. a moins que cela ne soit le vent.. Oula, le caillou 12 sur le chemin 14, il n'était pas à cette place tout à l'heure non? Plus sérieusement, rien ne fonctionne et il faudra attendre les 5 dernières minutes (sur les 1h15 qui en paraissent 24...) pour goûter à un semblant de stress et à quelques images, soit disant d'archives, venues expliquer le pourquoi du comment. A part ça, rien, nada, peau de zob... Pour vous dire, même la caméra semble se faire suer par moment et on en vient à se demander si les quelques effets "vidéo" présents pour faire plus amateur ne sont pas tout simplement des mises en veille de l'objectif...zzzZZZZzzzz...

Un found-footage complètement foiré, lent, chiant et au final (même si un poil au dessus du reste) convenu et qui provoquera chez les plus motivés un léger tressautement de sourcils, pas plus. Au pire, à visionner à poil dans une forêt morbide, une nuit de pleine lune, un tueur en série dans le coin.. histoire de se faire son propre film en parallèle..

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier