Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

20Avr/123

Critique: L’enfer des Zombies – Lucio Fulci – 1979

Synopsis:
Un bateau abandonné flottant au large du port de New-York est intercepté par les gardes-côte. Ils sont brutalement attaqués par un homme décomposé qui égorge l'un d'entre eux. La fille du propriétaire du bateau est interrogée et découvre que son père est parti s'installer sur une île tropicale, sans jamais revenir. Elle décide alors, aidée d'un journaliste, de se rendre sur les lieux afin de comprendre ce qui a bien pu se passer...

Mon avis:
L'un des chef-d'oeuvre de Fulci, rien de moins. On peut effectivement dire qu'on a rarement fait mieux en matière de film de morts-vivants. Même si le maestro surfait clairement sur le succès du Zombie de Romero (l'enfer des zombies est même titré Zombi 2 en dehors de nos frontières), il parvient tout de même à magnifier le film jusqu'à le rendre culte pour bon nombre d'adorateurs de l'horreur et du gore d'alors. Il nous transporte donc sur une île auréolée d'une ambiance Vaudou malsaine, pesante qui plonge le spectateur dans le malaise. La musique de Fabio Frizzi sublime le tout et appuie encore le côté glauque avec ses fameux tams-tams lancinants qui résonnent de manière lourde tout au long du film. Et que dire des maquillages de Gianetto de Rossi qui nous offre du gore comme on en a encore jamais vu (l'énucléation d'Olga Karlatos m'est encore difficile aujourd'hui..) avec des scènes de cannibalisme incroyables et des mutilations à la pelle. Grandiose.On suit donc les pérégrinations de nos héros aux prises avec ces revenants affamés, ce qui donne lieu à une multitude de séquences devenues cultes depuis: l'attaque d'un requin par un zombi aquatique (même si la scène ne s'imposait pas, fallait oser!), le siège de la chapelle, l'attaque de la maison du docteur et bien entendu cette image finale qui restera dans toutes les mémoires (mais je ne vais pas spoiler pour les quelques uns qui ne l'aurait pas encore vu).

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, ce film est très certainement un des plus grand film de zombis jamais réalisé à mes yeux. La musique, le gore, la tension vous entraînent dans un tourbillon d'atrocités que vous n'êtes pas prêt d'oublier. On ressent également le côté poète macabre de Fulci avec ces quelques visions fugaces (le zombi marchant seul dans le village déserté...) qui finissent de vous faire ressentir la menace qui semble toute proche. Une montagne russe de l'horreur, pas moins. Avis aux amateurs, voilà un film qu'il ne faut surtout pas manquer!

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier