Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

24Avr/120

Critique: Absentia – Mike Flanagan – 2011

Synopsis:
Tricia vit depuis 7 ans avec la disparition de son mari. Sa jeune soeur décide de venir la rejoindre afin de lui apporter son soutien. Passé 7 ans, une personne disparue est déclarée comme morte "in Absentia". Tricia décide donc peu à peu de refaire sa vie. Mais des évènements étranges vont se produire et pousser Calie, sa soeur, a s'intéresser à un tunnel construit près de la maison. Celui-ci pourrait être une sorte de passage vers un endroit terrifiant bien pire que la mort...

Mon avis:
Voilà une petite perle venue de nulle part! Le genre de film qui vous tient en haleine du début jusqu'à la fin et qui vous prend les tripes. Le réalisateur parvient à instaurer une atmosphère lourde, pesante, qui oscille constamment entre le cauchemar et la réalité. Le folklore, les légendes, sont elles vraies finalement; On s'accroche à tout ce qu'on peut et on est en permanence baladé entre les deux mondes: le nôtre et celui de nos croyances. A ce titre, les visions (ou apparitions, a vous de juger) que Tricia perçoit sont juste glaçantes et rarement fantômes n'ont été aussi bien représentés à l'écran. On finit par douter nous même en permanence de ce que l'on peut voir. Le rythme est lent, et c'est voulu, la musique lancinante (sorte de boucle morose); le tunnel est filmé comme si il était vivant, comme si c’était un personnage de l'histoire à part entière. Point de gore ou de spectaculaire ici (même si le croquemitaine suggéré est diablement efficace!), tout est en voilé, dissimulé, furtif. Et autant le dire, ça fonctionne du tonnerre, le film réservant quelques moments de peur qui font leur petit effet.Au rayon des petites déconvenues, on pourrait dire que certains acteurs en font des caisses (les flics), que la musique finit par énerver (même si elle joue son rôle je pense) mais dans l'ensemble tout se tient et le réalisateur fait preuve d'une maîtrise assez impressionnante.

Absentia est le genre de films indépendants qui vous prouve qu'on peut faire de la qualité avec peu de moyens. On y retrouve des peurs viscérales, traitées comme elles le méritent, qui laisseront une trace dans l'esprit du spectateur. Jouant en permanence avec les codes propres aux contes et légendes de notre enfance, Mike Flanagan réalise un coup de maitre et nous livre un des meilleurs DTV d'horreur de cette année, rien de moins!

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier