Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

28Mai/122

Critique: Splinter – Toby Wilkins – 2008

Synopsis:
Deux amoureux décident d'aller camper à la belle étoile pour l'anniversaire de leur rencontre. Suite à un accident de tente, ils sont finalement obligés de reprendre la route pour trouver un hôtel. Ils vont alors se faire littéralement kidnappés par deux dangereux fuyards voulant passer la frontière. Leur périple s'arrêtera dans une station service ou ils vont se retrouver coincés par une sorte de parasite bien décidé à ne pas les laisser tranquilles...

Mon avis:
Splinter a été une vraie bonne surprise pour moi. De par son format déjà, relativement court (1h20) qui permet de ne pas voir le temps passer; le rythme ne faiblit jamais et les acteurs maintiennent bien la pression. Mais c'est bien entendu l'arrivée du parasite qui est la plus spectaculaire, sorte de flaque de pétrole épaisse et remplie de petits pics acérés qui s'avèrent fatals à la moindre égratignure. Car c'est là que réside tout l'intérêt: il vous contamine et fait de vous une sorte de marionnette désarticulée, capable de jouer le porc-épic à la demande. On assiste alors à des séquences assez surréalistes de corps qui se contorsionnent, se brisent et avancent comme de véritables poupées sanguinaires. Un petit air de "The thing" je dois dire parfois (en beaucoup moins bien quand même hein.. faut pas exagérer), tout au moins dans l'idée de ces corps modelés au bon vouloir de cette chose. Les effets spéciaux sont à ce titre particulièrement réussis et les épines foutent bien les nerfs (ben oui moi les aiguilles j'ai vraiment du mal...). On a également le droit à quelques scènes gores bien crados (la main qui marche, les corps putréfiés d'ou jaillissent quantité d'épines et quelques autres joyeusetés hyper efficaces que je vous laisse découvrir...) qui feront plaisir aux adeptes de bidoche avariée. En bref, un huit-clos qui se termine en un joyeux bordel... Et le tout particulièrement bien réalisé (surtout au vu du faible budget dont a du bénéficier le film).

Splinter est donc une série B punchy assez tendue qui mélange bien les genres et qui nous fait profiter d'une créature pour le moins originale et peu ragoutante. Un bonne petite péloche hautement recommandable qu'on suit sans déplaisir. A voir en dégustant des oursins par exemple...

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier