Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

21Août/120

Critique: Contagious – Tony Tilse – 2012

Synopsis:
Un terrifiante épidémie se déclare lors d'un festival de rock sur une île près de Sydney. Ce virus, inconnu jusqu'alors et terriblement agressif, se nourrit des tissus humains et cause des dégâts mortels. Jim Quinn tente de stopper la contagion avant qu'il ne soit trop tard mais il va très vite être confronté à une menace comme il n'en a jamais vu auparavant...

Mon avis:
Autant être clair, aussi bien la jaquette que le pitch ne m'inspiraient guère confiance... Tout respirait le naveton Z à plein nez. Et bien que nenni, c'est même plutôt sympatoche. Bon certes, ça ressemble fort à un téléfilm (Tony Tilse étant un spécialiste en la matière) mais un téléfilm grand luxe alors, avec des morceaux de bon film dedans. La réalisation est très correcte et nous tient suffisamment en haleine tout au long de cette contamination apocalyptique, bien aidée par une brochette d'acteurs également de bonne qualité.Attention toutefois, inutile de venir chercher ici des infectés zombiesques à la "28 semaines plus tard" aussi fous furieux qu'une bande de piranhas face à une biscotte; vous risqueriez d'être très déçus (tout comme les piranhas d'ailleurs...). C'est à un vrai virus qu'on s'attaque, du type Ebola, Variole ou autres joyeusetés. Du coup il fait des vrais dégâts et transforme très vite les malades en véritables Kinder Bueno, ce qui nous vaudra des séquences gores du plus bel effet avec vomito, pustules et explosions sanguinolentes. Évitez de vous taper un Chili juste avant car je peux vous assurer qu'il va avoir du mal à rester en place (surtout que les effets spéciaux se tiennent vraiment très bien eux..). On assistera même à une jolie séquence d'autopsie du plus bel effet qui finira de vous faire rendre les haricots; alors, heureux? A côté de ça, rien de très original et ce jusqu'au final convenu qui ne surprendra personne (ou presque car on a tout de même droit à une belle séquence bien noire...); mais le film possède ce capital sympathie qui nous le fait suivre sans déplaisir et surtout sans ennui ce qui est tout de même le principal quand on s'attaque à des petits budgets de ce genre habituellement cantonnés à la médiocrité.

Contagious,Panique à Rock Island, est donc tout à fait recommandable et permet de passer un honnête moment devant un honnête film de contamination. Bien torché, bien joué (et pas sur-joué), suffisamment gore dans les différents aspects de la maladie, il nous prouve qu'avec peu de moyens on peut encore faire un truc qui se tient. A voir, à louer, en dégustant un délicieux crumble de fraises...

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier