Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

2Sep/120

Critique: Wake Wood – David Keating – 2011

Synopsis:
Un jeune couple voit sa seule enfant, Alice, être dévorée par un chien enragé. Meurtris au plus profond d'eux mêmes, ils décident de repartir à zéro en déménageant dans une petite bourgade appelée "Wake Wood". Ils vont accidentellement découvrir l'existence d'un ancien rituel païen entretenu par les habitants depuis des siècles et qui permettrait de faire revenir un proche d'entre les morts pour une durée de 3 jours, ceci afin de pouvoir lui dire adieu une dernière fois. Fous d'envie d'avoir l'opportunité de revoir Alice, Louise et Patrick vont tenter l’expérience; non sans savoir qu'il peut y avoir des conséquences...

Mon avis:
Deuxième film paru sous la bannière de la Hammer cette année (après le très réussi "La Dame en noir"), Wake wood semble se rapprocher terriblement du "Simetierre" de Stephen King. Un bois mystique au sein duquel est caché un cimetière, des gens que l'on peut faire revenir à la vie mais qui semblent différents, une communion avec la nature, les arbres en particulier.. On est en droit de se dire que cela fait beaucoup. Passée cette impression de déjà vu évidente, le scénario prend tout de même quelques libertés et parvient à nous embarquer dans une intrigue pas si mauvaise que cela finalement. On suit alors les déboires de Louise et Patrick qui vont aller de mal en pis avec une fille qui va peu à peu leur sembler totalement étrangère et surtout terriblement dangereuse. Et c'est là que le film s'éloigne le plus du "Simetierre" de Mary Lambert; en effet, la petite révèle très rapidement son côté sombre et la deuxième moitié du métrage se concentre directement sur elle et sur les crimes qu'elle est capable de perpétrer. Le tout verse alors dans le gore, léger certes, mais gore quand même avec quelques meurtres sympas et assez originaux. Le côté "peur" est par contre relégué en second plan (par rapport à "La dame en noir" par exemple qui fonctionnait uniquement grâce aux frissons que chacune des apparitions de celle-ci parvenait à nous coller) et malgré une interprétation solide (la petite fille parait vraiment inquiétante parfois) on n'est pratiquement jamais surpris ou réellement effrayé. La faute peut-être à une image un poil terne, plate, et une ambiance musicale bien timide. Reste la fin, que je ne qualifierais pas de surprenante, mais qui en tout cas s'enfonce du côté sombre et nous laisse sur une note bien glauque,amère et non sans quelques questions...

Wake Wood n'est donc clairement pas le film du siècle, mais se laisse regarder plutôt agréablement pour qui passera sur le manque d'originalité du scénario. Les acteurs sont bons, les effets spéciaux convainquants (mis à part deux trois CGI qu'on aperçoit dans quelques scènes..) et le final suffisamment noir pour mettre le spectateur dans une position quelque peu inconfortable. Un bon petit pop corn movie qui vous fera passer une agréable soirée.

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier