Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

12Sep/120

Critique: V/H/S – Matt Bettinelli-Olpin David Bruckner – 2012

Synopsis:
Une bande de jeunes paumés prêts à tous les débordements pourvu que l'adrénaline soit au rendez-vous va se mettre en quête d'une cassette vidéo bien particulière.. Ils se rendent dans une vieille baraque dont le propriétaire est censé détenir cette bande et y découvrent un cadavre planté devant un téléviseur. Ils vont alors devoir visionner des tonnes de VHS contenant des images toutes plus folles les unes que les autres...

Mon avis:
Il est assez compliqué de décrire ce que je viens de voir et encore plus d'en tirer une critique. Mais pourtant je vais tenter de le faire, sans trop éventer les surprises qui vous attendent au détour de chaque images de ce found footage bigrement ingénieux. Car oui, on a affaire à un erzatz de "Projet Blair-Witch" ou de "Paranormal Activity" mais le suppositoire à la chlorophylle en moins. Le fait de faire croire au spectateur que tout provient de VHS amateurs implique des effets de style qui peuvent agacer, comme des parasites plus ou moins importants, des sauts d'images, des décalages violents ou carrément des coupures. Mais je dois avouer que cet aspect du film est, à contrario de certaines péloches ayant usé du procédé dernièrement, plutôt réussi et confère par moment à celui-ci un véritable côté sulfureux qui vous fait vous demander si vous n'êtes pas tout simplement devant un snuff. Les différentes scénettes sont  par contre quelque peu inégales. La première par exemple, avec la fille rencontrée en boite de nuit, m'a littéralement foutu une trouille de tous les diables; et à plusieurs moments. Rien que le regard de cette étrange donzelle arrive à vous pétrifier en un instant. Et que dire quand dans un mouvement (lorsqu'elle se lève par exemple) on pense avoir aperçu un changement sur son visage.. Bluffant, ce "sketch" met particulièrement mal à l'aise et promet quelques sueurs froides (la vision du jeune tombé dans l'escalier qui entrevoit l'arrivée de son bourreau..). La partie hantise est également réussie avec des apparitions brutales et tellement soudaines qu'on frise la crise cardiaque à plusieurs reprises. Tout est d'ailleurs fait pour rappeler les meilleurs vidéos fakes que l'on peut trouver sur internet avec ces fantômes et ces apparitions qui nous ont tant fait fantasmer. Le segment de jour s'en tire par contre beaucoup moins bien, avec une sorte de monstre de la forêt qui décime quelques teenagers. A défaut de véritable peur, on aura le droit par contre à des meurtres bien gores (le couteau qui se plante dans l'oeil..) et à des effets spéciaux particulièrement bien réalisés, le tout avec tout de même une ambiance glauque (d'ailleurs présente tout au long du film) qui ravira les amateurs. Un bémol aussi concernant le fil conducteur de toutes ses histoires (5 au total) qui finalement est sans intérêt et dont on aurait carrément pu se passer tant il est ennuyeux.

En bref, si vous n'êtes pas allergique au found footage, que vous aimez les "Non mais tu as vu ça?!" et que vous souhaitez vous faire un bon trip trouille une nuit de pleine lune, V/H/S est fait pour vous. Astucieux à tous les niveaux, il joue sur certaines peurs primales qui à coup sûr feront leur petit effet. Je ne peux vous en dire plus sous peine de révéler certaines surprises mais cette expérience vaut vraiment le détour pour peu que l'on joue le jeu et que l'avalanche de parasites qu'on nous envoie à la tronche pendant 1h50 ne vous file pas mal au crâne. Un film qui fait peur...vraiment.

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier