Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

9Oct/120

Critique: ATM – David Brooks – 2012

Synopsis:
Trois jeunes se retrouvent dans un distributeur automatique en pleine nuit afin de retirer de l'argent pour s'acheter à manger. Au moment de partir, un mystérieux homme en noir vient se planter devant la porte. Menaçant, celui-ci semble bien décidé à ne pas les laisser sortir vivant du blockhaus. Ils vont devoir réagir et vite, avant que le froid glacial ne vienne à bout de leur résistance et mette un terme à leur cauchemar.

Mon avis:
Ecrit par le scénariste de "Burried" avec Ryan Reynolds, cet ATM a été pour moi une excellente surprise. Je m'attendais à quelque chose de fort convenu, une resucée d' "Urban Legend" (pour l'affiche) croisée avec "Saw" et "The Collector". Finalement, ce petit B-movie s'avère très réussi et parvient à nous tenir en haleine de bout en bout et ce, sans trop de temps morts. Le réalisateur ne s'attarde donc pas trop sur les personnages (ce qui pourra ne pas plaire à tout le monde d'ailleurs) et plante rapidement son décor. Le Boogeyman encapuché fait donc très vite son apparition et même si l'on ne connaîtra jamais vraiment qui il est ni ses motivations (on peut toutefois imaginer certaines choses...), on comprend très vite qu'il va être très très brutal et très très méchant; un badaud promenant son chiant..heu pardon..chien va d'ailleurs très vite en faire l'expérience. S'ensuit alors un jeu du chat et de la souris (et ouaf fait le chien)  particulièrement pervers et retors entre nos trois protagonistes et leur bourreau qui va rivaliser d'inventivité pour leur mener la vie dure. Celui-ci va alors enchaîner les crasses les plus tordues, allant jusqu'à tenter de les noyer dans leur bocal (le tout en s'asseyant bien tranquillement dans une chaise pliante pour regarder le spectacle). Il va déclencher tour à tour chez eux un florilège d'émotions dont ils avaient oublié l'existence: la peur, la colère, l'instinct de survie... Jusqu'à un final glaçant mais surtout très bien vu (même si un poil sur-expliqué tout de même) qui aurait gagné par contre à nous faire faire plus ample connaissance avec le tueur. Le tout est très bien réalisé, sublimé par une photographie soignée et animé par un quatuor d'acteurs qui se débrouillent plutôt pas mal. Peu de gore à se mettre sous la dent, mais des meurtres bien violents, sans concessions avec des coups qui font vraiment mal.

ATM est donc un bien bon petit film qui atteint parfaitement son but: tendre la ficelle du string bien comme il faut et nous accrocher au fauteuil jusqu'au dénouement tant attendu. Brutal, sec comme un coup de trique, ce thriller horrifique de tout premier ordre qui ne payait pas de mine finit par se payer le crayon. Le parfait midnight movie pour un samedi soir entre potes.

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier