Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

4Nov/120

Critique: Detour Mortel 5 Bloodlines – Declan O’Brien – 2012

Synopsis:
Durant Halloween, le Mountain Main festival bat son plein dans une petite ville de l'Ouest de la Virginie. Ce gigantesque festival est le cadre de nombreux débordements avec des jeunes déguisés qui font la fête et boivent beaucoup. Mais cette année, une petite surprise les attends. Une famille de dégénérés difformes et cannibales va s'inviter à la fête (ben ouais c'est bien connu...), bien décidés à rigoler un bon coup...(sic)

Mon avis:
La série des "Detour Mortel", instaurée en partie par l'équipe de feu Stan Winston et Rob Schmidt, n'a cessée de plonger qualitativement parlant au fil des années. Mais là je pense qu'on touche clairement le fond du bout des pieds.. Declan O'Brien rempile avec un scénario qu'il a surement dû écrire un soir de pleine lune, une bouteille dans chaque main, et avec les dents qui poussent.  Bon ok, c'est un festival durant lequel on se déguise, en monstre de préférence, donc normal que personne ne prête attention à nos cannibales préférés me direz vous... Et en plus c'est plutôt cool, tous les déguisements semblent avoir été conçus à partir de leurs trognes. La classe. Autre chose, le dit festival bat son plein et on voit bien durant le générique qu'il y a plein plein de monde (comprenez les mêmes figurants répétés 7 ou 8 fois...). Une bonne demi-heure se passe, la nuit tombe... et.... ben ils sont passés ou? La ville est carrément déserte.. Ils les auraient déjà tous bouffés?! Oh les cons, ils ont oublié de remettre les figurants.. non ça gâche, vraiment.. Et tout le film est de cet accabit.. Entre le tueur qui, menacé par un flingue et de dos, arrive à se retourner à la vitesse de l'éclair, arrache les yeux de sa victime, se sert un Brandy, change de chaine, et.. et... hum, pardon.. je m'emporte. L'apothéose étant la pauvre fille aveugle a qui on a transpercé les yeux (j'en parlais juste avant) qui a tranquilou suivi la route en prenant la fuite... Aurait-elle été mordue par une chauve-souris radioactive?! Tout est possible. Et le gore dans tout ça ? Spécialité assumée par la série, le tranchage à vif se devait d'assurer un minimum le spectacle. Ben c'est pas folichon non plus. On a certes un peu moins de CGI baveux à subir, mais cela ne vole jamais bien haut. Mention spéciale aux maquillages des cannibales, complètement foirés et à la limite du risible (en même temps, plus besoin de limite, on en est déjà à des barres de rire donc...). Sans déconner, regardez les images publiées juste en dessous et comparez moi ces pseudos masques de foire avec le fabuleux travail qu'avait éffectué Winston sur le premier... Par moments, j'arrivais à me demander si c'était pas des participants du festival que je confondais avec les tueurs.. ah ben non c'est pour ça qu'ils ont enlevé tous les figura..oups..festivaliers, pour pas qu'on se gourre. Malin.

Ce Detour Mortel 5, certainement le pire de la série, a donc tout de l'amateurisme le plus complet, et dans le mauvais sens en plus.. Plat,insipide,risible même, il ne mérite même pas un visionnage entre potes, tellement on se fait chier. Un comble. Seul ombre positive au tableau, la présence de Doug Bradley (notre Pinhead préféré) dans cette galère qui fait ce qu'il peut pour que ce soit crédible. Hey les gars, il va vraiment falloir songer à arrêter le massacre avec cette franchise... Pour la première fois je vais dire un truc qui habituellement me sort par les yeux: c'est pour quand le reboot monsieur Hollywood...

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier