Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

10Déc/120

Critique: Kill List – Ben Wheatley – 2012

Synopsis:
Deux anciens soldats, réunis par la douleur et les batailles, s'improvisent tueurs à gage afin d’espérer sortir d'un quotidien en faillite, triste reflet d'une récession qui n'en finit pas. Un mystérieux client va leur confier une liste de personnes à exécuter afin de remplir leur contrat. Ils vont alors amorcer une lente descente aux enfers dont ils ne sortiront pas indemnes...

Mon avis:
Kill List est une oeuvre d'une force incroyable. Le genre de film capable de vous balader pendant une bonne heure et demie et vous laisser ensuite, comme mort, avec vos questions et les supputations qui en découlent. Tout démarre par l'histoire d'un couple qui se déchire, au bord de l'implosion. Un quotidien qui part en lambeaux, comme le jacuzzi en panne que Jay essaye désespérément de réparer depuis des mois.. Et tout ça sous les yeux de son fils, triste comme une ombre, qui essaye tant bien que mal de ne pas entendre les disputes de ses parents. Et là, comme une lueur d'espoir, un client propose à Jay et à son ami Gal, un contrat. Une liste plus précisément. Une liste de noms de personnes qu'ils vont devoir abattre. Inutile de s'imaginer apprendre quoi que ce soit sur les raisons de ces assassinats, ce sera à vous de vous faire votre propre idée. A peine aura-t'on connaissance de penchants pédophiles de certains (avec une scène particulièrement difficile et troublante) ou des appartenances pas très catholiques d'autres.. Ce qu'on prend en pleine poire par contre, c'est le mur vers lequel se dirigent tout droit nos deux protagonistes. Car ils vont peu à peu sombrer dans un chaos dont ils vont perdre bien vite le contrôle. Le film bascule alors vers une violence crue, jusqu'au boutiste qui secouera même les plus endurants d'entre vous (la scène du marteau est juste atroce et difficilement regardable...). Le dernier acte nous entraînera même carrément vers le côté le plus obscur de cet univers si particulier que nous offre Ben Wheatley avec un brio incontestable. Car cette fois c'est la peur qui prend le relais, qui vous serre les tripes et qui vient clore cette tranche de vie en dehors de la réalité; en plein cauchemar. Le film atteint alors une nouvelle dimension qui va finir de vous priver d'air en assénant une image finale d'une violence incroyable.. comme sortie tout droit des enfers. Une sorte de purgatoire pour Jay... Le spectateur restera lui avec pas mal de ses questions, toutes sans réponses si il ne se les fabriquent pas lui même mais qui finalement n'en demandent pas tant. Nous avons juste sous les yeux le cauchemar d'un réalisateur et de son personnage, comme suspendus entre deux mondes...

Kill List est de ces ovnis qui divisent, mais qui sont capables de vous scotcher à votre fauteuil. Avec une histoire comme prétexte à un crash annoncé, Wheatley nous assène coup de poing sur coup de poing, mélangeant le drame humain, le thriller et l'épouvante avec un brio qui force le respect. Un grand moment de cinéma que je ne suis pas prêt d'oublier.. A noter également un morceau de toute beauté de Joan Armatrading, "It Could have been better" (avec parfois des influences dignes de Riz Ortolani), qui n'en finit plus de sonner mélodieusement dans mon esprit. Unique.

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier