Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

6Jan/130

Critique:The Boogeyman – Jeffery Scott Lando – 2012

boogeymanSynopsis:
Errant autour d'une vieille bâtisse réputée habitée par un vieil homme dérangé, une bande de jeunes libère par accident une menace enfermée là depuis des décennies. Le Boogeyman, monstre de légende, est libre et bien décidé à se trouver un nouveau gardien. Il se met en chasse et fait régner la terreur dans la petite ville.

Mon avis:
En général, quand on regarde un téléfilm SciFi, on sait à peu près ce qu'on va voir... Du gros CGI qui tâche et des scénarii bricolés avec des bouts de ficelle et de la colle à bois. Les McGuyver du DTV horrifique en somme. Ce "Boogeyman" ne partait pas pour changer la donne et à l'arrivée c'est bien la même, à un ou deux détails près tout de même.Mais bon, ce film aura au moins la prétention de s'être attaqué à un sujet qui semble en effrayer plus d'un, le Boogeyman. Personnage légendaire, on retrouve sa légende dans presque tous les pays du monde. Qu'il soit appelé ogre, Croque-Mitaine ou Bonhomme Sept Heures, le Boogeyman a profondément marqué l'imagination populaire de plusieurs cultures. Mais revenons à nos moutons..Tout d'abord, le monstre est plutôt réussi. Ouep, avec sa tronche d'épouvantail desséché datant de 14-18, il aurait même quelques faux airs avec feu le docteur Freudstein du maitre Fulci... toutes proportions gardées bien sur. Et puis ce cri qu'il pousse quand il attaque (non je sais ça a l'air ridicule dit comme ça, mais ça l'est pas trop dans le feu de l'action), une sorte de hurlement d'outre-trombe (oui elle était facile celle là) qui met mal à l'aise. Bref, sympa l'épouvantail à moineaux. Deuxième point positif, pas de CGI à l'horizon (ou vraiment très peu sur le visage du monstre par exemple). En même temps c'est un peu logique étant donné qu'il y a en tout et pour tout deux effets spéciaux pendant toute la durée du film, monstre inclus. On saluera tout de même une explosion de tête bien gore et de bonne facture. C'est peu mais c'est déjà ça. On aura également droit à une belle scène de monstre sous le lit à l'ancienne qui donnera à ce croquemitaine poussiéreux un beau morceau de bravoure.Pour le reste, les acteurs jouent comme des pelles sciées au milieu, la réalisation est plate comme une omelette sans oeufs et le film est l'opposé complet d'un kinder, comprenez sans la surprise. Et pourtant, ça fonctionne pas trop mal. Je ne sais pas si le monstre sympa est à l'origine du fait qu'on suit le truc sans trop de déplaisir ou si c'est l'ambiance pas dégueu qui appuie là ou il faut mais les faits sont là; ça se regarde. Si on m'avait dit que parfois dans certains villages, il y avait des enfants joyeux et même des monstres gentils ben j'aurais jamais cru à cette histoire de croquemitaine démoniaque moi (oui parce que à la fin, le scénar part grave en cahuète..)..

Voilà donc un petit film sans prétentions, qui se laisse regarder sans trop de déplaisir. Il a au moins le mérite de nous présenter un monstre original et assez effrayant et de nous trimbaler pendant une heure et demie sans que l'on se rende compte de rien. Attention tout de même à ne pas trop en attendre, ça reste du DTV très modeste, mais c'est clairement au dessus de la jungle Z habituelle donc pourquoi se priver.
2s5

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier