Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

6Jan/131

Critique: Dredd 3D – Pete Travis – 2012

dreddSynopsis:
Mega City One, métropole plantée au milieu d'un désert de radiations. Son équilibre judiciaire est maintenu par les juges, supers flics cumulant toutes les fonctions (flics/juges/bourreaux). Une dangereuse trafiquante de drogue, Ma-Ma, contrôle d'une main de fer les gangs qui écoulent le slo-mo dans la cité, nouvelle drogue qui fait percevoir la réalité au ralenti. Le juge Dredd, un des plus durs et des plus craints, va s'octroyer une mission dans le secteur afin de former une nouvelle recrue et se confronter aux armées de Ma-Ma.

Mon avis:
Deuxième essai cinématographique après le moyen "Judge Dredd" de Danny Cannon qui voyait Sylvester Stallone camper le célèbre juge avec plus ou moins de réussite, on pouvait être dubitatif quand à la réussite de l'entreprise. Oyez Oyez braves gens, on tient enfin une adaptation digne de ce nom des aventures du juge le plus dur de la galaxie. Pete Travis réussit là ou Cannon a échoué. Le personnage du juge, interprété cette fois par un Karl Urban parfaitement crédible et qui serre très bien les mâchoires, a laissé les punchlines rigolotes au vestiaire et préfère se cantonner à ce qu'il sait faire: juger. Et pour le coup ça envoie du lourd! Le film est d'une violence extrême et aligne des débordements gores qu'on n'aurait jamais pu imaginer dans une telle production. Les corps volent, sont écharpés, brûlés, explosés.. le tout sous la forme d'un ballet ponctué par des ralentis du plus bel effet, illustrant sans nul doute la puissance du slo-mo.On assiste à des fusillades parfaitement réglées (celle avec les mitrailleuses lourdes est juste culte), a des bastons puissantes qui envoient du parpaing et même à des poursuites en véhicules qui font plaisir à voir (la séquence d'introduction en est le parfait exemple). La majeure partie du film se déroule dans l'immeuble de Ma-Ma et de ce fait, les décors pourraient sembler répétitifs, mais ils sont tellement classieux que le tout passe très bien. Mention spéciale aussi aux quelques passages en extérieur qui nous montrent des paysages urbains teintés de couleurs vives et criardes comme pour souligner l'absurdité du monde tel qu'il est devenu (et sa dangerosité). On sent bien que le budget n'a pas dû être le même que pour le premier volet, mais Pete Travis en fait très bien son affaire et le tout se tient parfaitement sans fausses notes. En parlant de notes, la bande son est également de tout premier ordre et certaines mélodies electro rythment parfaitement les séquences d'action furibardes. Mention aussi pour la vilaine de l'histoire, la fameuse Ma-Ma, qui sous des airs angéliques se révèle être un véritable monstre sanguinaire. La chasse aux juge dans son immeuble en est d'ailleurs étouffante et stressante tant le danger semble palpable et on frémit pour nos héros en imaginant ce qui se passerait si ils se faisaient capturer...

Bref, on en attendait pas tant d'un film qui semblait voué à un ratage et qui finalement se trouve être une pure réussite, jouissive et brutale. Dredd est enfin adapté avec les honneurs dus à son rang et le seul reproche qu'on pourrait lui faire serait sa durée, fatalement trop courte; les bonnes choses ayant toujours un goût de trop peu. Autre déception, le film sort directement en DVD dans nos contrées alors qu'il aurait eu tellement de gueule sur grand écran... Pour les fans d'action brute, de sang et de tripes, ne ratez pas cette pépite!
5s5

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier