Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

14Jan/130

Critique: Werewolf La nuit du loup garou – Louis Morneau – 2012

werewolfSynopsis:
En pleine campagne, un soir de pleine lune, une terrible créature terrorise un village du XIXème siècle et transforme ses habitants en monstres démoniaques à la moindre morsure. Un groupe de chasseurs de monstres débarque alors avec la ferme intention d'accrocher sa tête à son tableau de chasse. Le jeune Daniel décide de les rejoindre afin de les aider à protéger les siens et libérer son village de cette horrible malédiction...

Mon avis:
Séquelle inavouée du "Wolfman"  de Joe Johnston surfant sur le succès des productions actuelles en matière de lycanthropes, ce "Werewolf" tente avec un budget bien moindre de relever le flambeau. Louis Morneau, honnête faiseur de séries B plus ou moins réussies ("Une virée en enfer 2", "La nuit des chauves souris",..) s'en sort plutôt pas trop mal même si le tout est quelque peu bancal. Le principal reproche que je ferais au film est cet aspect téléfilm par moments qui gâche vraiment la crédibilité de l'ensemble. La faute à une photographie moyenne ou bien encore à une ambiance foirée qui aurait bien fait d'user et d'abuser du brouillard, de la pleine lune, des bois... bref, de tout ce qui fait le charme de ce genre d'histoires contées au coin du feu. Tout est beaucoup trop lisse et propret et c'est bien dommage. A côté de ça, on a le droit  à des scènes qui tranchent complètement et qui amènent un punch vraiment bien venu. La séquence d'ouverture par exemple met en scène une attaque de la créature tout en puissance, en force, qui nous fait penser qu'on devrait au moins bien s'éclater avec ce film. Et effectivement, la majorité des attaques claquent bien, la créature est plutôt bien foutue même si un peu trop numérique à mon goût et le groupe de chasseurs lancé à ses trousses est bien trouvé car très hétéroclite. On a l'impression de se trouver face au groupe d'aventuriers d'un jeu vidéo ("Obscure" par exemple) ou d'un jeu de rôle avec ce lanceur de couteaux, ce mystérieux homme au chapeau ou encore cette femme avec des lunettes d'aviateur maniant le lance flamme. Alors certes, il ne faut pas chercher une quelconque cohérence à tout ça, mais il faut avouer qu'on s'amuse bien, et c'est bien là l'essentiel. On notera aussi quelques passages vraiment, mais alors vraiment gores comme lorsque le gamin découpe les corps à la morgue et les vide minutieusement (gerbant!) ou certaines attaques tranchantes qui feront la joie des aficionados de sauce tomate bien rouge.. Après soyons clairs, le reste ne casse pas 999 pattes à un mille-pattes: le scénario est aussi con qu'une blonde qui bouge la tête en essayant d'utiliser un éventail, les dialogues frisent parfois le ridicule et certains acteurs semblent en faire des caisses pour pas grand chose (on a quand même plaisir à retrouver Stephen Rea impeccable et Steven Bauer que je n'ai même pas réussi à reconnaître au premier coup d'oeil... ); sans compter une tension proche de celle d'une éponge sèche et une ambiance musicale digne d'un nems avec des écouteurs (un nem p3.. oui je sais je suis déjà loin)... Mais malgré tout, le film est tellement généreux qu'on finit par oublier tout ces défauts en s'amusant copieusement des débordements gores provoqués par une bestiole bien énervée. A noter aussi quelques transformations pas trop nazes, même si en CGI tout plein de pixels.

"Werewolf" est donc un bon petit film du samedi soir, loin, très loin de son ainé l'illustre "Wolfman" mais qui propose suffisamment d'action et d'hémoglobine pour ravir les amateurs à moindre coût.  Un wolf movie tout à fait recommandable donc, même si il ne surprendra personne et qu'il ne laissera pas un souvenir impérissable. Un petit plaisir coupable, généreux et qui a la décence de ne pas péter plus haut que son cul.
3s5


Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier