Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

24Fév/131

Critique: La revanche des mortes vivantes – Pierre Reinhard – 1986

revanche1Synopsis:
Le PDG d'une grosse compagnie de produits chimiques fait déverser ses déchets dans une citerne de lait. Ce qui aura pour effet de tuer 3 jeunes filles du village, ayant consommé le breuvage. Peu scrupuleux (sic), celui-ci continuera ses méfaits en déversant ses produits jusque dans les sols du cimetière voisin. Ce qui ne manquera pas de réveiller certaines rancoeurs qui vont s'adonner à une terrible vengeance...

Mon avis:
La méga loose. Là je dois dire qu'on en tient un bon (Mike, dépêche toi de rappliquer, tu vas pouvoir déverser ton fiel... ou pire, en dire du bien...). Un nanard de cet acabit n'est censé se voir qu'une fois tous les millénaires, et encore.. Le réalisateur, Pierre B.Reinhard, autrefois spécialisé dans le X (en même temps, c'est dans son nom...) nous livre un truc complètement improbable, sorte de mélange entre rien et... rien. Sans déconner, je me demande même à quoi ça sert que je me décarcasse à faire cette chronique tellement ça le mérite même pas. Bon en même temps j'ai commencé, je vais finir (c'est comme quelle est la différence entre un caniche qui te pisse dessus et un pitbull qui te pisse dessus.... ben le pitbull tu le laisse finir.. là c'est pareil). On a donc du lourd à se mettre sous la dent. Tout respire l'excellence. Les acteurs d'abord, sortis d'on ne sait ou (en fait si, des précédents films du réal, ou d'une poubelle, c'est selon...) en font soit des caisses, soit ne font rien, la palme de la non-expression revenant (arf, sans jeu de mot là) au héros chimiste qui oscille entre l'émotivité d'une brique rouge et la sensibilité d'un Alien qui se serait coincé la queue dans un sas. Les filles sont pratiquement toutes à poil et se lance dans des scènes chaudes toutes les 3 minutes (on sent bien qu'une version hard du truc doit traîner quelque part...), les vilains froncent les sourcils, tout va bien.  L'image bénéficie du même soin et on sent bien tout l'amour qu'a du mettre le coloriste à tout coloriser à la main et au crayon de couleur.. On se rapproche d'une série Allemande des années 70 sans problème, ce qui ajoute encore au sentiment de malaise et de peur que suscite l'oeuvre (on a surtout peur que ce soit pire au plan suivant..). Parlons maintenant des mortes-vivantes en question. Bon, elles sont trois, elles sont moches (normal jusque là) mais surtout, elles ne sont pourries que du haut... Ben oui, le maquillage devait manquer, du coup seules leurs têtes sont en décomposition, je vous laisse imaginer le topo. Sans déconner, comme les crevettes, y faut enlever que la tête. Et elles sont chaudasses en plus, ne perdant pas elles non plus une occasion de se foutre à poil. Surement le toxico-lait qui doit agir sur les hormones. On a tout de même droit à quelques séquences gores censées être gratinées comme une épée enfoncée dans les parties intimes d'une prostituée, un accouchement un peu extrême, une gâterie qui tourne mal et autres joyeusetés. Soyons honnêtes, certains effets fonctionnent pas trop mal, là ou d'autres frisent carrément le ridicule. Mention spéciale aussi au générique, faisant défiler les noms des coupables sur fond de cris de femmes... Plus nawak tu meurs. Et du Z nawak vous allez en avoir et en redemander.. Un autre exemple, nos crevettes frelatées qui décident de faire une longueur dans la piscine alors qu'elles auraient pu la contourner.. Ça me rappelle une histoire: "deux fous qui marchent dans la rue, l'un attrape une crotte de chien à pleine main et dit à l'autre: tu te rends compte dans quoi j'allais marcher..."; Ben là c'est pareil, on pense tenir une bouse intersidérale, et bien on l'a.

La revanche des mortes vivantes est donc un nanar Z pur jus comme on en voit peu. Complètement à la ramasse de bout en bout, il provoque de telle crises d'hilarités qu'on ne peut décidément pas lui mettre la pire note. Rien que pour les barres de rire qu'il m'a infligé et qui m'ont sérieusement détendu les zygomatiques, le point est mérité. M'enfin vous êtes prévenus, c'est comme le radin qui dit à ses enfants "Si vous êtes sages, ce soir je vous montrerai une photo de quelqu'un qui mange de la glace", là c'est pareil... Si vous êtes sages je vous montrerai un film qui... non laissez tomber, faites les cons...
1s5


Mike en parle: Bah moi je l'ai bien aimé ce petit chef d'oeuvre sympa! Sur fond de film érotique  y'a un peu de tout, des femmes sexy, dénudées et pas farouches, de la bonne musique (enfin au debut du moins), des "déguisements" (au bal masqué... ohé,ohé..); parce qu'a ce niveau on ne peut pas utiliser les mots "maquillages" ou "effets spéciaux , même a Halloween  tu trouve mieux direct au rayon masques! Bref, de tout sauf de l'horreur quoi! mais du mort de rire de chez mort de rire surtout dans la scène ou le gars qui déverse dans le cimetière le fameux liquide M.7.31 (faites gaffe quand même  c'est sérieux ) est pris en flag par on va dire "l’enquêtrice"... les "mortes vivantes" écoutent attentivement la discussion  cachées derrière les tombes! Excellent! Surtout qu'ils ne respectent aucun code "mort vivant"; elles marchent tout  a fait normalement, elles se promènent, nagent, jouent de l'orgue et même conduisent! (bah ouais!) Sinon le doublage est du même niveau que le montage, pourquoi faire bien quand on peux faire bien dégueulasse. Sans parler de la réutilisation de scènes a outrance (quand elles sortent de tombe entre autres, avec la même sale musique d’orgue de barbarie ou un truc nase comme ça).. Entièrement d'accord avec David pour la version "dérivée" qui a du être tournée dans le même temps, ça fait pas l'ombre d'un doute, vu qu'on tourne autour pendant tout le film.. Un CUT de deux ou trois scènes par ci, par la, et on change en porn! En tout cas, moi je conseille a donf, mais attention! je sais que le taux d'alcool légal en France est de 0.5g et est mauvais pour la santé (gna...gna...) mais y faut plus... beaucoup plus 🙂
L'avis de Mike: 10 fois mieux a regarder qu "Insensibles" ! Y'a pas photo ! (NDLR:Salaud!)

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier