Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

21Mar/130

Critique: Les tueurs de l’éclipse – Ed Hunt – 1980

tueur_eclipseNSynopsis:
Meadowvale, Californie, le 9 Juin 1970. Le docteur du conté arrive a l’hôpital pour accoucher trois femmes,qui vont donner naissance lors d'une éclipse à deux petits garçons et une petite fille.. et ce pratiquement à la même seconde...

L'avis de Mike:
Voila un film qui fleure bon le légendaire support: la VHS. Bah ouais avec David,quand on était tout petits, on louait les films d'horreur au vidéo club, et on en avait pour notre argent a cette époque...Que de souvenirs!"Les tueurs de l'éclipse" en font partie avec des enfants nés le même soir à quelques secondes d'intervalle lors d'une éclipse; cassette rangée dans notre endroit fétiche:"la catégorie films d'horreur!". Il ne nous en fallait pas plus pour choisir "LA" cassette du weekend.Un savant mélange de filles dénudées et de tueurs en culottes courtes.Tout d’abord "Curtis" l’électronicien bidouilleur de l’équipe avec ses lunettes d'intello, ensuite la fille "Debbie" véritable cerveau machiavélique qui a bien compris que les garçons mattent toujours par le trou des serrures (mais avec un trou dans le mur de l'armoire, c'est un peep-show qu'elle organise avec en vedette sa grande soeur!) et enfin "Steven" qui sert un peu de Guest-star ou de troisième roue du carrosse (d'ailleurs j'en avais même oublié son prénom). Nous les retrouvons donc a l'age de dix ans, alors qu'un double meurtre d'adolescents fleurtant dans le cimetière vient d'être commis.La police va venir enquêter a l'école suite à un bout de corde-à-sauter retrouvé près des corps. Je ne m'y connais pas en astrologie,mais les trois enfants,suite a l’éclipse,ont développé une envie de tuer tous ceux qu'ils fréquentent,que ce soit parents ou amis,en utilisant toutes les ruses possibles et imaginables (c'est normal docteur?)."Curtis" toujours avec son petit sourire narquois (voir sadique) en profite pour exulter cette joie de tuer. Joyce la petite prof intérimaire (un peu cul serré) et son frère Timmy vont presque en faire les frais (et Miss Davis dans son rôle de maîtresse d'école qui suscite le fantasme de la "dominatrice" avec sa règle en bois et tout et tout... enfin je m’égare!).Je ne ferais pas de spoiler sur ce film car on aime ou pas, mais les meurtres rivalisent d'ingéniosité.La réalisation est très soignée même si je ne vous cache pas qu'au niveau des effets-spéciaux on reste dans le fantastique, donc ketchup de rigueur.Arlon Ober signe un thème musical au piano qui ensorcelle ce film de façon divine. La fin vous réservera également une bonne surprise après une bonne part de gâteau d'anniversaire...

Un véritable bijou qui traverse les époques sans prendre de rides (et sans botox) et qui me procure à chaque fois une petite larme de nostalgie.Incomparable et intemporel au "style eighties", "Les tueurs de l'éclipse" est mon très très gros coup de coeur de la semaine...and forever.
5s5

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier