Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

5Avr/130

Critique: Cockneys vs Zombies – Matthias Hoene – 2012

cockneySynopsis:
Sur un chantier, l'entrée d'une chambre mortuaire va être découverte à coups de pelleteuse par deux employés, suite a de gros travaux de démolition. Ils vont vite s’apercevoir qu'il y a deux autres présences dans la pièce, qui ont, comme qui dirait une "faim de loup"...

L'avis de Mike:
Les Cockneys, deux frangins habitués aux petits boulots, rendent service en livrant des repas à domicile à la maison de retraite où est placé leur grand père. Mais plus pour longtemps car celle-ci est sur la liste des démolitions en cours. Voir disparaître cette maison de retraite pleine de petits vieillards encore bien vaillants et bien portants (un des résident vend même ses cachets de prescription aux dealers du coin!) brise le cœur des deux frangins. La solution a l'expropriation de cette bande de joyeux lurons passe par la case argent; mais ceux-ci n’ont pas un sou, d’où la mise en place d'une équipe pour braquer une banque. Mais attention c'est THE équipe: les deux zouaves, leur cousine, David le "gros" pote balourd, et Mickey, un véritable bargeot spécialisé dans les coups de boules et d'armes a feu de tout calibres. Dorénavant, j’appellerais l’équipe 1 : "les braqueurs" et l’équipe 2 : "les vieillards". L’équipe 1 entre dans la banque avec un déguisement très recherché : tenues de chantier et moustaches (très important) et demande à venir chercher l'argent..  Avec l'aide involontaire d'un quiproquo, ils sont effectivement attendus pour faire un retrait pour le chantier, mais il leur manque certains papiers. De là, tout part en sucette et un comité d’accueil (de flics) a encerclé la banque. C'en est trop pour Mickey qui lui était bel et bien venu pour faire un hold-up. Il use alors de ses armes chéries et prend quelques otages.Ils se prennent donc le magot et deux otages sous la main mais à leur sortie, plus un bruit, que des cadavres partout et plus âme qui vive.. Enfin à part des zombies ! Pendant ce temps, de l'autre coté de la ville, la fête bat son plein a la maison de retraite avec un groupe folklorique local un peu miteux. L’équipe 2 aperçoit aux jumelles (qui servent habituellement a mater les filles sous leur douche) les premiers zombies a l'horizon. Bien décidés a en découdre, ils vont s'armer eux aussi: marteau , coupe arbre, tout ce qui peut leur tomber sous la main. Bref, quand les deux équipes sont en place, c'est parti pour "THE TOTAL BOUCHERIE" et là, pas de détails, c'est du gros et du demi gros ! Première mondiale dans ce film : un bébé zombie (Note de David: Hop hop hop, y avait Braindead avant!!) ! Trop fort. Et du trop fort y'a que ça: c'est record sur record. L'un des potes de l’équipe 2 resté dehors (qui est sourd comme un pot) nous gratifie d'une course poursuite effrénée avec déambulateur pour éviter de se faire bouffer... Génial. Un zombie s'attaque a la mauvaise jambe d'un autre retraité, celle en bois... On prend un pied (ça tombe bien de le dire) magistral a regarder toute cette palette d'humour So British, d'insultes, d'effets gores (car là, ça ne manque pas) et même le hooliganisme est mis a contribution...Énorme.

Film multi-générations (vieux, jeunes, y'a de tout), "Cockney vs Zombies" se laisse dévorer du début a la fin, dépassant toutes les limites du genre voir même en mettant a jour le code des "zombies". Du mort de rire tout du long. Je déclare le "MOVIE OF THE YEAR" sans conteste. Voilà, c'est dit....PS : J'aurais vraiment aimé voir une des séance d’écriture du scénario; ça devait être mythique !
5s5

David en parle: Je tenais également à poser quelques lignes sur ce film que je n'ai vu qu'il y a peu. Je ne serais pas aussi enthousiaste que Mike, même si j'ai passé un très bon moment. L'humour (très British) fait mouche (surtout les passages avec les retraités que j'ai trouvé vraiment poilants), le gore tâche bien, les effets assurent et on n'a pas vraiment le temps de s'ennuyer. C'est bien réalisé, les acteurs cabotinent mais le font bien (et en même temps c'est un peu leur job sur ce genre de film) et on peut noter également un excellent générique de début, stylé à mort (décidément) et parfaitement mis en valeur avec une B.O. bien punchy.  L'avis de David:  Du tout bon, même si "Shaun of the dead" est déjà passé par là avec encore plus de brio. Un bon 4/5 pour moi.

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier