Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

21Avr/130

Critique: The Pact – Nicholas McCarthy – 2012

lepacteSynopsis:
Après le décès de sa mère, Annie décide de retourner à la maison familiale afin de lui rendre un dernier hommage. Elle va très rapidement être confrontée à des événements paranormaux qui vont la pousser à demander de l'aide à un policier et à une voyante. Celle-ci va mettre à jour un terrifiant secret de famille qui va plonger la jeune femme dans un véritable cauchemar...

L'avis de David:
Curieux mélange que celui-ci et surtout particulièrement casse-gueule. Le paranormal et les serial-killer ne font pas toujours bon ménage mais Nicholas McCarthy arrive à nous prouver le contraire avec ce premier film qui fout bien les chocottes. Le film est donc découpé en deux parties: la survenue des événements liés aux fantômes, et l'enquête sur un bien mystérieux tueur qui semble avoir causé bien des souffrances. Même si on sent bien que le réalisateur est moins à l'aise dans la première que dans la seconde, il fait tout de même du bon boulot et parvient à démarrer le trouillomètre et l'angoissomètre du spectateur en ne les faisant caler que finalement très rarement. La bonne idée de départ, c'est d'avoir choisi une maison vraiment banale, en pleine banlieue, et pas un vieux manoir de l'époque Victorienne. Ça c'est fait, et ça permet au réalisateur de nous plonger dans des lieux exigus, anxiogènes, comme pour nous approcher au plus près des phénomènes. Et ça marche! Les photos, la séance de Ouija ou la scène avec la médium sont autant de passages obligés pour ce genre de films mais arrivent tout de même à créer une ambiance pesante, flippante, propre à nous faire craindre le moindre départ d'une manifestation de l'au-dela. Puis, arrive la seconde partie, ma préférée, celle qui m'a vraiment mis mal à l'aise; et là pour le coup c'est quasi un sans faute. L'arrivée de ce tueur impitoyable et cruel dans l'histoire est aussi inattendue que malsaine et son implication dans le passé d'Annie va nous faire découvrir tout une tranche de sa vie qui fait froid dans le dos. Les révélation s’enchaînent doucement, les scènes chocs aussi (celle avec Casper Van Dien m'a laissée sur le cul..) et on ressent parfaitement que plus on se rapproche du dénouement, plus l'ambiance devient poisseuse et l'air irrespirable. Jusqu'à une séquence finale juste énorme qui est un véritable monument de tension et de flippe, tout en basculant dans la violence plus crue et plus graphique (avec un clin d’œil immense au "Halloween" de Carpenter.. Ceux qui auront reconnu le cintre comprendrons). Caity Lotz, vue dans "Death Valley" campe bien son personnage de jeune-femme écorchée vive qui découvre un passé qu'elle aurait préféré laisser là ou il était et comme cité plus haut, Casper "Starship Troopers" Van Dien nous offre un rôle sobre et maîtrisé qui signe un bien joli retour à des productions moins Z que depuis quelques années. Mention spéciale au tueur aussi qui est juste tétanisant (on le croirait sorti d'un Silent Hill ou d'un Resident Evil; les jeux hein.. pas les films..).. A noter qu'une suite est dors et déjà en chantier (et ça c'est moins bon...).

"The pact" est donc une excellente surprise et un premier film vraiment réussi pour ce jeune réalisateur au devenir plus que prometteur. Un vrai film de trouille, qui arrive à mélanger deux genres tout en gardant une maîtrise parfaite de son histoire et à nous coller quelques frissons pas piqué des vers. Petit bémol, cette image finale qui fait retomber le soufflé et qui gâche un peu une scène qui aurait gagné à rester plus simple et sans fioritures à la con comme on en voit dans 90% de la production horrifique actuelle. Mais bon, ne vous y trompez pas, "The pact" est un excellent film qui nous cueille là ou on ne l'attendait pas vraiment et qui mérite donc amplement que vous vous y attardiez. Evitez juste le soir si vous vivez seul...
4s5

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier