Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

13Mai/130

Critique: Horrible (Absurd) – Joe D’amato – 1981

horribleSynopsis:
Un prêtre poursuit un homme gigantesque et le pousse à escalader une grille sur laquelle il se blessera gravement. Transporté d'urgence à l’hôpital  il est opéré mais pas calmé pour autant. Dès son retour en salle de reveil, il assassine sauvagement une infirmière avant de prendre la fuite à nouveau. Une longue nuit cauchemardesque va alors débuter pour les habitants des environs...

L'avis de David:
Longtemps considéré comme faisant partie de la liste des films gores cultes des années 80 au même titre qu'"Anthropophagous" par exemple (il fut un temps considéré comme sa suite d'ailleurs, le film s'intitulant "Anthropophagous 2" dans certains pays), Horrible (Aka "Absurd" ou "Rosso Sangue") de Joe D'amato (Alias Peter Newton ici) a malheureusement bien mal vieilli. L'histoire tout d'abord, complètement à côté de la plaque, nous propose un George Eastman en totale roue libre, qui court en jean-baskets dans les rues d'une ville mutilant tout ce qu'il rencontre. Là on peut dire que ça fait un peu léger... Poursuivi par un prêtre (il aurait été crée par le Vatican?), il s’empale sur une grille et s'ouvre le bidon avant de tomber inconscient (un peu comme à la fin d'"Anthropophagous"; pour faire le lien peut-être?). Les tripes au vent, il finit à l’hôpital et se réveille après une opération de la dernière chance, en pleine forme, et prêt à recommencer son massacre... En regardant de plus près, on peut clairement y voir d'étranges similitudes avec le "Halloween" de Carpenter sorti 3 ans plus tôt. Le tueur est une sorte de croque-mitaine (d'ailleurs un gosse l'appelle clairement comme ça à la fin quand un policier lui demande qui etait-ce.. "C'était le croque-mitaine"...), froid, sans personnalité (on ne saura strictement rien de lui) tuant tout ceux qu'il rencontre, sans dire un mot. Il se lance à la poursuite d'une jeune handicapée (une Laurie Strode en puissance?) et s'acharnera sur elle et son entourage. Certaines séquences nous vaudront quelques invraisemblances colossales, comme l’héroïne présentant un grave souci à la moelle épinière et qui se remet comme par enchantement à pouvoir se tenir sur ses jambes... Hum(!)... Profitant d'un budget plus conséquent que sur "Anthropophagous", Joe D'amato se lâche un peu plus niveau gore et nous offre quelques meurtres bien sanglants, comme des yeux crevés au compas ou un crâne fendu à la scie électrique. Pour le reste, vraiment rien de terrible et mon souvenir de ce film vu alors que j'étais adolescent me laissait une impression bien plus saignante.. Comme quoi, le film a vieilli et au contraire du bon vin, a pris un sacré coup dans les ratiches. Les scènes de la tête dans le four ou encore de la foreuse dans la tempe font vraiment kitsch et appelleront plus facilement un sourire plutôt qu'un signe de dégoût. A noter qu'"Anthropophagous" était encore moins gore finalement (faussement vendu comme un truc immonde) mis à part la scène du fœtus et l'éventration finale, mais semblait autrement plus réussi dans son ambiance glauque et poisseuse capable de mettre mal à l'aise même les plus endurcis (et George Eastman y était bien plus convaincant et flippant dans son rôle d'anthropophage fou..). Les acteurs sont, comme d'habitude chez D'amato, complètement à la ramasse,à la limite du risible et seul Eastman de par sa stature imposante arrive à tirer quelque peu son épingle du jeu.

Horrible n'est pas un mauvais film, juste un mauvais moment à passer.. Mou du genou, finalement léger et plutôt mal foutu dans le gore, ce slasher de Joe D'amato cumule les tares. Heureusement, Eastman campe une nouvelle fois un tueur imposant (même si bien moins réussi que son homologue cannibale) et la nostalgie des années 80 et de leur période VHS/Gore/Vidéo-club fait encore son petit effet. Attention, pour les aventureux prévoir une bonne quantité de café sous peine de finir en pleine léthargie filmique et d'esquisser bien rapidement un léger bruit caractéristique qu'on pourrait qualifier de... ronflement...
2s5

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier