Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

19Mai/131

Critique: Dark Skies – Scott Stewart – 2013

darkskiesSynopsis:
Barbecue de la famille typique américaine: le couple, ses deux fils, des invités sympas, on refait le monde, les ragots de quartier, indiscrétions, et le début d'un petit flirt d’adolescents. Bref, ça sent bon les steaks grillés...

L'avis de Mike:
Je commencerais par la citation de début de film: "Il existe deux possibilités... soit nous sommes seuls dans l'univers, soit nous ne le sommes pas. Les deux hypothèses sont tout aussi effrayantes." Arthur C. Clarke. De quoi faire réfléchir ! Ne vous inquiétez pas vous n'en n'aurez pas besoin plus que ça, avec un ton donné d'entrée, le genre extra-terrestre va être de rigueur. Donc suite à la soirée grillades, on retrouve toute la famille en plein sommeil; la femme se réveille d'un coup, petit tour d'horizon de la maison, elle retrouve le frigo ouvert et toute la nourriture par terre (mais que ce passe t'il?). La journée ça va encore, le mari est à la recherche d'un boulot, mais la nuit suivante, encore un réveil éclair (faut qu'elle pense au somnifères ou sinon à aller sur Grim et choisir un autre film) et ce coup là, tout les ustensiles de cuisine sont empilés jusqu'au plafond (dire qu'il va falloir tout ranger après, c'est ballot); le plus jeune de ses fils explique que c'est le "marchand de sable" qui a fait ça (en tout cas il fait tout le boulot a l'envers, à la place d'endormir il réveille) et qu'il est venu dans sa chambre. Le couple, paniqué, appelle la police qui vérifie s'il y'a eu effraction, mais rien (de plus en plus bizarre)! donc ils font installer une alarme. Nuit d'après, l'alarme retentit (houuu, houu, je sais je fais bien l'alarme) et attention : toutes les photos de famille ont été volées... Les deux enfants sont interrogés sur le sujet et le plus petit va encore dire que c'est le "marchand de sable" (bis) et qu'il n'a pas le droit d'en parler (dommage). Le lendemain, le père emmène son jeune fils au parc (au fait, il s’appelle "Sammy" ça m’évitera de faire des ré-utilisation de phrase) mais ça va tourner court... Il va se figer et hurler sans raison (heu ? Y'a des effets spéciaux au fait ? ...non). Entre temps, la mère est restée pour ranger les chambres des gosses (ouais c'est toujours le souk); un oiseau vient s’écraser (toujours sans raison) contre la fenêtre, puis plusieurs et finalement toutes les fenêtres de la maison y passent (c'est un film sur le ménage?). L'investigation va pouvoir bientôt commencer (si si!). Nuit numéro 4:réveil comme d'hab', elle va vérifier la chambre des fils et tombe nez à nez avec une grande bestiole qui ne ressemble à rien... Le temps de tourner la tête et elle a disparu et elle voit par la fenêtre "Sammy" en train de se faire la belle en slip en pleine rue. Le père réveillé (forcement avec tout ce bazar) rattrape le fils qui est dans une sorte d'hypnose et n'a aucune idée de ce qu'il fabrique là. Il se passe quelque chose d'inhabituel dans la maison, maintenant on en est sûr, en plus le père a l'oreille qui le gratte (dingue non?). Rien ne va plus, le couple va mettre la maison sous vidéo-surveillance. Le lendemain, papounet trouve enfin un taf, et compte bien fêter çà avec sa femme mais sans les enfants.. C'est tout le contraire qui va se passer: elle le retrouve dehors en train de saigner du nez, et même histoire que "Sammy", il ne se rappelle de rien (sa femme a elle perdu 6 heures de sa journée). Ils dénichent un "spécialiste" en enlèvement extra-terrestre et la théorie est lancée... le reste, toute personne ayant vu quelques épisodes de la fameuse série "X-Files" aura compris qu'on y retrouve la totalité du scénario du film.

Ça fait longtemps qu'à la place de faire une critique je voulais juste faire une transcription, pour vous montrer à quel point le vide sidéral (et pour le coup ça tombe bien) d'un film peut être décourageant (pour preuve j'avais même pas envie de finir ce texte). Quelques bestioles en CGI, les musiques... bah c'est simple, y'en a pas. Je crois que j'ai tout dit... Ah si, la vérité est ailleurs, mais carrément dans un autre film alors!
0s5

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier