Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

26Mai/130

Critique: Inbred – Alex Chandon – 2011

inbredSynopsis:
Un groupe d'adolescents à problèmes est accompagné par deux éducateurs au plus profond de la campagne Anglaise afin de participer à la rénovation d'une vieille habitation. Lors d'une sortie tardive au pub du coin ("Le sale trou", je l'invente pas...), ils font la connaissance de monstres congénitaux qui les capturent et s'amusent à les faire participer à un spectacle bien curieux.Bienvenue en enfer...

L'avis de David:
Bon, mieux vaut ne pas se fier au point de départ de ce film hors normes et à la lenteur de sa mise en place, certes nécessaire et propre sur elle, mais furieusement molle du genou. De plus on se retrouve avec tous les clichés habituels de ce genre de bobines: les ados typés à mort (le gros dur,la renfermée, le cool,ect..), les éducateurs dépassés, les rednecks bien déglingués du coin.. Bref, du convenu.. Le Alex Chandon de "Cradle of Fear" (ayant produit également des clips du groupe de métal extrême "Cradle of Filth") nous avait habitué à plus original. C'est la rencontre avec le patron du pub et ses sbires qui va tout à coup faire décoller complètement le film.. Et quel décollage... On se retrouve alors avec un survival décomplexé versant allègrement dans le gore le plus trash et alignant des scènes de plus en plus glauques jusqu'à un final qu'on ne pouvait pas imaginer plus sombre... Les locaux sont parmi les plus gratinés qu'il m'ai été donné de voir dans une production telle que celle-ci (le réalisateur ayant poussé le vice jusqu'à embaucher de véritables handicapés, difformes pour certains, augmentant encore plus le sentiment de malaise). Nos pauvres citadins vont alors subir des atrocités dépassant l'entendement au cours d'un spectacle donné par un maître de cérémonie affublé d'un costume de clown (en passant,le coup des lunettes 3D est un beau pied de nez à l'industrie actuelle...). Et là, estomacs fragiles ou petites natures s'abstenir: hachoir planté en pleine gorge, décapitations, objets poussés dans des orifices non prévus à cet effet, démembrements, explosions de têtes et j'en passe... Un véritable festival gore (on a même droit à un écrasement de tête par les sabots d'un cheval..) qui fait vraiment bien mal et surtout qui nous dévoile des trucages certes parfois numériques mais surtout vraiment réussis et crédibles. De la belle ouvrage. Mais ce qui prime avant tout c'est cette glauquitude ambiante renforcée par une galerie de rednecks tous plus patibulaires les uns que les autres et qui foutent vraiment les chocottes... Le film semble d'ailleurs se moquer ouvertement des "Massacre à la tronçonneuse" et consorts en nous balançant constamment à la tronche qu'ici c'est encore bien pire (cf les références au cannibalisme vers la fin ou Leatherface local maniant plutôt bien la tronçonneuse). Mention spéciale à la pompe à caca dont on a enfoncé l'embout dans la bouche d'un pauvre quidam et qui finira par exploser, rempli de matières fécales (on vous aura prévenus..). Gore. On passera sous silence le jeu hasardeux des acteurs et les invraisemblances qu'on peut trouver ça et là, mais pour le reste (c'est à dire choquer et faire se hérisser les poils même chez les imberbes) c'est plutôt réussi et en tout cas pas avare en scènes chocs. Mission accomplie donc pour cet ovni inattendu.

"Inbred" est donc une sorte de "Texas Chainsaw" sous amphétamines poussant le bouchon toujours plus loin et arrivant à mettre mal à l'aise son auditoire autant avec des scènes trash comme jamais que par une galerie d'erreurs de la nature qui fait froid dans le dos. Un film inégal, longuet et convenu au début, mais qui libère ensuite sa colère. Alors installez vous confortablement, accrochez vous à votre siège et lancez les paris sur qui s'en sortira à la fin.. je ne vous prédit pas une victoire si évidente...
3s5

Mike en parle: Ahh !! voilà un film qui sent bon le terroir, la verte campagne et ses habitants. Un bon bol d'air bien frais, ça fait du bien... Par contre pour y passer un week-end c'est une autre histoire; mais quand tu conduis, sans être foutu de voir le panneau "impasse" (à jeun en plus), t'as zéro excuse ! Et l'impasse, nos joyeux lurons vont y être jusqu'au cou. Dommage pour eux mais un régal pour nous, voilà enfin un FILM GORE ! J’attendais ça depuis, piouf..."Aftershock", "Dark Skies"... (c'est bon, marre des trucs pourrav'). Trash de l'entrée jusqu'au dessert, on repart avec le ventre bien rempli (regardez le, vous comprendrez), du massacre gratuit mixé a une ambiance totalement déjantée, des habitants hauts en couleurs (qui réussiraient à faire peur a ceux de "La colline a des yeux"); je ne peux que vous le conseiller chaudement. Une gourmandise a apprécier pleinement et sans gène. Effets CGI très réalistes, la liste quasi-complète est dans la critique de David (avec qui je suis d'accord, oui oui, vous avez bien lu, il m'a pas arnaquer comme avec "The Pact" 🙂 ) Allez, faut fêter ça, c'est ma tournée... Note : 4/5 

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier