Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

2Juin/130

Dossier: Rétrospective Vendredi 13,le point..dans la gueule…

jason
Ben oui, bien travailler ça demande du métier.. Du coup à Grim, on aime bien donner un petit coup de projecteurs sur ces artisans qui font notre bonheur. Aujourd'hui, plein feux sur notre bon ami Jason (sur sa mère aussi, qui œuvrait dans le premier Vendredi 13) et sur son art: l'épilation à la hache. Ok, parfois ça laisse des traces, mais on a toujours à faire à un amoureux du travail bien fait qui soigne le moindre de ses coups de lames du mieux qu'il peut. Petit retour en arrière donc, sur une carrière de fossoyeur qui force le respect...

friday1VENDREDI 13 - Sean S.Cunningham - 1980
Commençons donc par le commencement, avec une Pamela Voorhees en pleine forme et qui manie la hache comme personne. 9 personnes au tableau de chasse, rien que ça! Tom Savini a du s'en frotter les mains et s'éclater comme une bête à nous offrir quelques unes des plus belles mises à mort de la saga. Elles vont de l'égorgement simple, au coup de hache en pleine tête, en passant par une flèche traversant la gorge de Kevin Bacon allongé sur un lit (ma préférée d'ailleurs). A noter que durant le tournage de cette scène, Tom Savini fut littéralement recouvert de sang. En effet, celui-ci se trouvant sous le lit pour actionner le mécanisme, rien ne marcha comme prévu et il fut obligé de souffler lui même dans l'arrivée de sang ce qui eu pour effet de l'asperger totalement du précieux liquide rouge... Le film se terminera en apothéose avec une décapitation de toute beauté et la naissance du mythe Jason, notre héros du jour. Je vote donc pour ce passage, devenu culte depuis et dont l'effet fonctionne toujours aussi bien à l'écran. 00h40 min: Meurtre avec un harpon transperçant la gorge d'un pauvre bougre (Kevin Bacon)...

friday2LE TUEUR DU VENDREDI - Steve Miner - 1981
Cette fois ça y est! Notre Jason fait ici sa première apparition un outil à la main.. et un sac sur la tête.. Oui, vous avez bien lu; pas encore de masque de Hockey mais un très seyant sac à pommes de terre. On fait avec ce qu'on a. Quelques victimes sympathiques ici aussi, même si dame censure semble être passée par là: Etranglement avec du barbelé, coup de marteau en pleine face, égorgement, amants transpercés par une lance (on nous refait le coup de Kevin Bacon dans le premier mais en mode sandwich), frites chaudes jetées au visage.. Ah non je m'égare là. Le spécialiste des effets spéciaux Steve Kirshoff nous gratifie d'un très joli coup de machette de Monsieur Patate dans la tronche d'un jeune homme qui n'en demandait pas tant. Un petit truc marrant aussi: dans le prologue, le chat qui saute par la fenêtre pour faire peur à Alice est en fait carrément jeté violemment par un membre de l'équipe.. Bref, la scène de la machette restera ma préférée.. 1h00 min: Mark prend un méchant coup de machette...

 

friday3MEURTRES EN 3 DIMENSIONS - Steve Miner - 1982
Surement un de mes préférés celui-là.. Et de toute façon, vu que c'est ici que Jason trouve son fameux masque qui le suivra pour tout le reste de la série, ben rien que ça, c'est culte direct. C'est Martin Becker qui prend en charge cette fois-ci la lourde tache de nous abreuver en viande fraiche, et en 3D! Ben oui, la 3D n'est pas l'apanage de notre époque; déjà à cette période, on pouvait tâter du coutelas avec une somptueuse paire de lunettes rouges et bleues sur le pif. Accrochage de pouf au mur à la fourche, hachoir dans le ventre, flèche de harpon dans le visage, tête comprimée, main coupée mais surtout... surtout.. l'une des mises à mort de Jason les plus violente et les plus expéditives qui soient... Un jeune garçon fait le poirier quand notre ami lui colle un monstrueux coup de machette entre les deux jambes. Au rayon des petites anecdotes, le film est sorti un Vendredi 13 au Etats-Unis et a rapporté 36 Millions de dollars (pour un budget de 4, je vous laisse faire le calcul..). On pourra aussi se marrer en se rendant compte que c'est le seul film de la série ou personne ne prononce le prénom de "Jason".. Fun. 1h00 min: Coup de machette fatal dans les parties... ouch..

friday4VENDREDI 13 CHAPITRE FINAL - Joseph Zito - 1984
Retour de Tom Savini aux manettes pour ce qui aurait du être l'épisode final (d'ou le sous-titre: "The final Chapter"); mais retour aussi de dame censure qui commence sérieusement à nous les casser (6 minutes de moins quand même)... Pourtant Tommy nous avait préparé un véritable festival.. Dont il ne restera plus grand chose après le coupes drastiques qu'a du subir le film. Égorgement avec une scie chirurgicale, gorge transpercée, homme harponné, crâne transpercé, tête écrasée.. Ma séquence préférée restera la mise à mort de Jason par un Corey Feldman habité; sublime coup de machette à la tête avec chute et prise d'appui sur celle-ci (la tête glissant littéralement sur la lame).. On peut pas dire, ça fait bien mal. Pas moins de 13 meurtres pour cet épisode (plutôt bien vu) qui verra une scène finale avec un Corey (encore) terrifié par Jason l'attrapant au travers d'une fenêtre.. En effet, celui-ci n'était pas prévenu et pousse donc un véritable cri de terreur. 1h21min: Jason se fait transpercer le crâne par une machette et tombe littéralement dessus...

friday5VENDREDI 13 UNE NOUVELLE TERREUR - Danny Steinmann - 1985
Et voilà l'ovni de la série. Pourquoi un ovni? Tout simplement parceque Jason ne figurera pas au générique.. Eh ouais, il est remplacé par un cinglé voulant venger la mort de son fils sous couvert des agissements du tueur de Cristal Lake. Nous aurons affaire pourtant à l'un des épisodes les plus meurtriers de la franchise avec pas moins d'une vingtaine de mises à mort. Un record. Ne vous emballez pas trop tout de même, le film étant PG-13, devinez qui s'est invité à la fête... Et pourtant, y avait matière: cisaille plantée dans les yeux (puis ouverte gentiment), découpage à la hache, décapitation, coup de hachoir.. La meilleure séquence sera celle ou un homme se retrouve attaché à un arbre par un système de poulie artisanal (une lanière en cuir) et dont le visage est littéralement broyé. Dommage encore une fois qu'il ne reste plus grand chose de visible à l'écran.. Corey Feldman devait reprendre le rôle de Tommy mais fut finalement remplacé car il était en plein tournage des "Goonies". Ce sera le dernier film tourné par Danny Steinmann. 00h35min: un mono se fait écrabouiller la tête avec une lanière en cuir..

friday6JASON LE MORT VIVANT - Tom McLoughlin - 1986
"Friday the 13th Part VI" aka "Jason le mort-vivant" chez nous signe le grand retour de notre boucher-charcutier préféré. Tom McLoughlin nous la joue carrément surnaturel avec un Jason à l'état de Zombie, physiquement tout du moins, car pour le reste il est toujours aussi efficace le bougre. Le body-count est ici plutôt bien fourni aussi puisqu'on décomptera pas moins de 18 mises à mort comme: un embrochage à la lance, trois décapitations simultanées (une belle brochette), un arrachage de tête.. Pour ma part, j'aime bien le sort réservé à ce pauvre shérif qui se fait plier en deux façon prospectus. Original. Pour les curieux, les mains de Tommy Jarvis qui ouvrent le cercueil de Jason sont en fait celles du réalisateur qui s'est fait plaisir.. On trouve aussi une rue portant le doux nom de "Cunningham Street".. Non rien à voir avec la pratique sexuelle, juste un clin d’œil au réalisateur du premier "Vendredi 13" Sean S.Cunningham. A noter aussi que ce fut le premier épisode à amorcer une chute des recettes de la série. 1h10min: Le sherif, c'est plié...

friday7VENDREDI 13 UN NOUVEAU DEFI - John Carl Buechler - 1988
Raaaahhhhh! Oui c'est un râle! Un râle car c'est clairement mon épisode préféré (avec le 3). Oui je sais, il s'est fait une bien mauvaise réputation avec son histoire de nana douée de pouvoirs psychiques et ses meurtres finalement bien édulcorés. Oui mais vous ne savez pas tout (hein les deux au fond là). John Carl Buechler, spécialiste en effets spéciaux de son état ("Hatchet" ou plus anciennement les "Ghoulies") s'était particulièrement lâché sur cet épisode et certaines scènes étaient tellement gratinées que le film s'est vu expurgé de pratiquement toute trace de sang.. Heureusement, Youtube et la section "CUT" de Grimmovies sont vos amis.. On peut effectivement y retrouver toutes les coupes et franchement ça envoie du lourd! Un campeur traversé par le poing de Jason, un écrasement de tête, des coups de machette en veux-tu en voilà, des coups de serpe, une tête passé à la moulinette et surtout un Jason au look d'enfer dans la baston finale. Un grand cru. Ma séquence préférée sera sans conteste la fille explosée contre un arbre.. Méchant,brutal et sans fioritures. Pour l'anecdote, le film fut présenté neuf fois devant le comité de censure pour éviter le classement X.. 26min: oups, c'était un arbre... 

friday8VENDREDI 13 L'ULTIME RETOUR - Rob Hedden - 1989
Jason à Manhattan.. Alléchant programme. Sauf que là on touche au pire volet de la série. Une purge infame, mal jouée, mal écrite, mal filmée.. bref.. ça pique. On retrouve donc Jason dans un épisode de la croisière s'amuse avec un passage à New-York express, histoire de crédibiliser l'accroche sur l'affiche. Au rayon des joyeusetés, on retrouve donc du harponnage, un étranglement (sic), une électrocution, un égorgement, des immeubles, de la quiche en pagaille, un masque de hockey tout rond (on dirait que Jason a pris 20kgs..). Seul moment à sauver (et encore, surtout parce qu’il déclenche l'hilarité), le combat entre notre hockeyeur et un boxeur qui se termine par un direct du droit avec arrachage de tête.. Ce sera le dernier de la franchise à être produit par la Paramount et Ken Kirzinger (qui reprendra le rôle dans "Freddy contre Jason") fera quelques apparitions en doublant même Kane Hodder sur certaines scènes. Celui-ci a d'ailleurs avoué que lors de la scène finale, il vomit réellement, il ne s'agit pas d'un effet spécial.. J'entends aussi dans mon oreillette que Elizabeth Berkley ("Showgirls") avait passé une audition pour jouer dans cette bouse. 1h09min: Jason décapite un boxeur d'un coup de poing. K.O.

friday9JASON VA EN ENFER - Adam Marcus - 1993
Réalisé par Adam Marcus (qui écrira entre autres le calamiteux "Texas Chainsaw 3D"), il nous livre là un bien étrange épisode. Sorte de mix entre le "Hidden" de Jack Sholder et un Vendredi 13 plus classique, Jason devient une sorte de vermisseau qui passe de corps en corps en empruntant les voies respiratoires. Curieux..et mauvais dans sa version cut. Heureusement pour nous, une version uncut est ressortie il y a quelques années et nous propose le film dans son intégralité. Jason explose (dans un prologue jouissif), transperce,embroche, explose des têtes, ébouillante même un cuistot et surtout ouvre en deux une pauvre donzelle à cheval sur son homme.. Dans sa version intégrale, cette scène est juste hallucinante. Un grand moment. On aura même droit à un final introduisant notre boogeyman du sommeil préféré, j'ai nommé Freddy, grâce à un petit clin d’œil assez marrant. Juste pour rire, le cœur en plastoc de Jason resservira pour le film "Une nuit en enfer" du duo Tarantino/Rodriguez et j'apprends même que Tobe Hooper aurait été pressenti un moment pour diriger cette séquelle. En tout cas, rien que la scène du découpage vertical à la machette vaut le détour... 29min: Une fille avec son homme dans une position un peu cavalière et qui va finir par se séparer... en deux...

friday10JASON X - James Isaac - 2002
Dernier épisode en date (si on ne compte pas le Spin-off "Freddy contre Jason"), on ne peut pas enlever à ce film son originalité. Jason dans l'espace, fallait oser. Et ils l'ont fait. James Isaac (plutôt spécialisé dans les effets spéciaux dans des films comme "Gremlins" ou "Existenz") nous met à jour le tueur de Cristal Lake et lui offre même un nouveau costume plutôt classieux. Une colonne vertébrale brisée, une tête explosée, des égorgements, des empalements et même une séquence hyper originale en réalité virtuelle dans laquelle Jason se retrouve dans son élément, en plein camp de vacances.. Mais la séquence vraiment percutante c'est la pauvre Adrienne qui voit son visage plongé dans l'azote, et qui une fois congelée est gentiment explosée contre le rebord d'un meuble.. Efficace! Son prénom, Adrienne, était d'ailleurs un hommage à Adrienne King qui jouait Alice dans "Vendredi 13" et "Le tueur du vendredi".David Cronenberg fera même une apparition dans le rôle d'un docteur qui va mal finir (James Isaac considérant celui-ci comme son mentor)...

friday11VENDREDI 13 - Marcus Nispel - 2009
Je finirais ce petit passage en revue par le remake sorti en 2009 et mis en boite par le très inégal Marcus Nispel. Après un remake de "Massacre à la tronçonneuse" qui avait pris tout le monde au dépourvu tellement il était bon, cette nouvelle relecture était particulièrement attendue par les fans. Grosse déception. Sorti censuré dans nos vertes contrées, le film n'apporte pas grand chose à la série et du coup ne remplit même pas le cahier des charges minimum à un Vendredi 13. C'est bien réalisé, c'est parfois fun et Jason a de la gueule mais ça manque cruellement de patate. La version "Killer Cut" sortie en Blu-ray aux Etats-Unis (et toutes zones avec piste française.. moi je dis ça je dis rien..) change complètement la donne et nous offre notre quota de viande rouge avec des meurtres bien plus graphiques: une tête transpercée, une hache plantée là ou il faut, une flèche dans l’œil d'un pauvre quidam, de sérieux coups de machette (notamment dans le prologue juste excellent ou l'on verra Jason arborer de nouveau son fameux sac à patates).. Mais la scène la plus gore revient à la tête à claques du groupe qui se fait embrocher, ouvrir de haut en bas et empalé sur une dépanneuse.. (la version "Killer cut" affiche une bonne minute de plus sur cette scène..).

Voilà, cette rétrospective s'achèvera là pour une série, certes inégale, mais qui restera dans le cœur de tous les aficionados de slasher à l'ancienne. Avec un total de 167 victimes tout au long de sa carrière, on peut dire que Jason nous en aura fait voir de toutes les couleurs. Et qui sait.. il n'a peut-être pas encore définitivement pris sa retraite... David.

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier