Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

6Août/130

Critique: Oblivion – Joseph Kosinsky – 2013

oblivionSynopsis:
Nous sommes en 2077. J'ai beau essayé de me souvenir de ce qu'était la terre avant, je n'y arrive pas.. Tout ce que je sais c'est que depuis cette fameuse attaque, tout a changé. Nous, Vika et moi, sommes restés afin d'assurer la sécurité des dernières ressources nécessaires à la survie des nôtres, transférés dans une colonie à des milliers de kilomètres. Heureusement, c'est bientôt notre tour; dans moins de deux semaines nous pourrons enfin les rejoindre.. et tout recommencer.

L'avis de Jack:
Merci David et Mike pour cet espace de parole. J'ai besoin de vous parler de ce qui m'arrive. Chaque jour qui se lève et qui voit ma mission s'approcher de sa fin, me donne un peu plus espoir dans l'après. Sur terre il ne reste plus rien. Rien, à part les "Chacals", de plus en plus menaçants... C'est pourquoi nous devons faire en sorte que les drones de protection soient toujours en état afin de nous protéger de ces monstres. Vika, ma femme, et moi sommes là pour ça. Notre histoire a débutée il y a bien longtemps.. Tellement longtemps que je ne me souviens plus vraiment quand en fait.. La douleur de la vie primitive sur terre est la seule base, la seule garantie du bonheur dans la vie ultérieure.. dans le ciel. Bientôt, ce sera notre tour. Mais je dois avouer que depuis le crash de ce vaisseau et le sauvetage de cette femme, Julia, quelque chose se passe.. Quelque chose que je ne comprends pas vraiment. Cette impression de la connaitre, de l'avoir toujours connue même... Je me dis parfois que je ne suis peut-être pas celui que je pense être; ou en tout cas pas complètement. Comme si ma réalité n'était pas la bonne, ou celle d'un autre.. Vous devez me prendre pour un fou; moi en tout cas je me mets à y croire. Et si finalement tout ce que je voyais n'était qu'illusion, si la vie, la vraie, était sous mes yeux depuis le début? Je vais devoir me battre, me remettre en question, oublier parfois tout ce que je sais et ne pas perdre de vue que c'est elle la clé, Julia, magnifique Julia. Je vais surtout devoir accepter le fait que je suis peut-être quelqu'un d'autre.. peut-être lui. Mon but? Fermer les yeux et au moment de les ouvrir à nouveau, voir. Voir ce qui doit être vu. Nous autres humains devons profiter de l'existence, car il est souvent bien plus tard que l'on ne le pense. Je vais m'accrocher, combattre, et libérer ce qui doit l'être. J'ai ces images dans ma tête, magnifiques images, parfaites, tellement parfaites.. Si vous m'accompagnez dans ce périple, je vous ferais voyager au travers de paysages incroyables.. Des déserts, des grottes, des endroits magiques coincés entre ciel et terre.. Et peut-être entendrez vous aussi cette musique... Cette musique qui retentit comme un hymne à cette perfection. Une mélodie à la fois douce et forte, au moins 83 sur l'échelle Musicale. Tout finit afin que tout recommence, tout meurt afin que tout vive.. Je m'appelle Jack Harper, et mon héroïsme n'aura d'égal que ma détermination à mener à bien ma mission: sauver l'humanité.. ou ce qu'il en reste..

"Oblivion" est un film unique, à la fois beau et fascinant, porté par un Tom Cruise parfait dans le rôle d'un homme perdu, dont toute l'existence est finalement remise en question. Le film est beaucoup plus fort dans son discours que dans ses scènes d'action. Il parle en fait surtout de nous, nous qui nous oublions parfois, qui oublions de vivre une vie qui pourtant est là sous nos yeux. Le groupe M83 met en musique ce voyage introspectif avec un brio incroyable et semble nous prendre la main tant certaines envolées sont sublimes. Un grand moment, tellement plus profond qu'il n'y parait. Et surtout n'oubliez pas, visez toujours la lune, au pire vous atterrirez au moins parmi les étoiles.. C'est là-bas que vous invite "Oblivion".
5s5

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier