Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

11Août/130

Dossier Ça c’est passé EP3: Amityville,la maison du diable


amity1Episode 3: Amityville, la maison du diable
Date ou période: 1974 à 1980
Lieu: Amityville,banlieue de New-York
Film inspiré: Amityville de Stuart Rosenberg

amity2Le film (critique ici) de Stuart Rosenberg ("Brubaker") s'inspire directement du livre (écrit par Jay Hanson) racontant l'histoire des Lutz, cette famille venue s'installer dans la maison et ayant connu un véritable enfer. Celui-ci connu un succès retentissant à travers le monde. Plusieurs suites furent tournées dont la meilleure "Le possédé" est encore une référence.

Tout commença dans une petite banlieue tranquille à l'est de New-York, à Amityville; et plus précisément au 112 Ocean Avenue. Les Defeo, famille aisée venue trouver la tranquillité (une pancarte sera érigée dans leur jardin avec l'inscription: "High Hopes", "Grands espoirs"), achètent une sublime maison au bord de l'eau. Ronald Defeo SR (43 ans), Louise (42 ans) et leurs 5 enfants (Dawn,Allison,Marc, John Matthew et Ronald Jr l’aîné) s'installent donc dans la maison qui deviendra célèbre pour de bien macabres raisons. Peu à peu, le quotidien de cette famille va s’effriter et basculer dans une violence ordinaire de tous les instants. Le père, persuadé de bien s'occuper des ses enfants en les couvrant de billets verts (il peut lui arriver de donner 1000 dollars à Ronald juste pour qu'il "s'amuse") devient de plus en plus tyrannique. Un soir, il dépasse même les limites puisqu'il frappe sa compagne devant ses enfants turbulents, la projette dans l'escalier du sous-sol, ferme la porte à clé et lance un "Maintenant on va pouvoir manger tranquille".. Dans cet environnement familial si sombre, l'enfant le plus perturbé était Ronald, l’aîné. Drogué du matin au soir, il traîne de bars en bars et fugue souvent en espérant que jamais personne ne le retrouve. Peine perdue puisque son père use de ses relations pour le ramener à chaque fois à la maison..
defeo1Peu à peu, Ronald (à droite avec la barbe sur la photo) va basculer vers des penchants obscurs et les altercations entre le père et son fils vont devenir de plus en plus violentes. Au point que celui-ci déclarera que si il ne part pas, il finira par tous les tuer... Parallèlement aux déboires qui secouent cette famille, d'étranges légendes circulent déjà sur la demeure. Notamment celle des indiens Shinnecocks, massacrés par les colons lors d'une guerre de territoire. Ils seraient enterrés à Amityville. En 1935, les os de 24 personnes furent déterrés à cet endroit. L'histoire de John Ketcham, sorcier et adepte de magie noire, est également très ancrée dans la petite ville. Celui-ci aurait été chassé de Salem et s'installa à l'endroit ou sera construit le 112 Ocean Avenue. Quelques recherches ont notamment permis de vérifier que celui-ci avait bien existé et résidé dans la ville, sans plus de précisions. Ronald Defoe Jr,lui, perdait peu à peu pied. Jusqu'à cette fameuse nuit du 13 Novembre 1974 ou il passa à l'acte. Il prit le fusil du salon (il dira que des voix le lui ont ordonné), alla dans la chambre des parents et tua son père froidement. Il se tourna alors vers sa mère qui connaîtra le même sort. Ensuite, il monte à l'étage et tire à bout portant sur ses frères et sœurs, les uns après les autres. Celui-ci ne préviendra la police que le jour suivant et fut jugé le 21 Novembre 1975; il écopa de 6 peines d'emprisonnement à perpétuité. Toutefois, on ne parviendra jamais à élucider le fait qu'il ai pu tuer toute sa famille sans que personne ne se réveille ni entende les coups de feu (même les voisins déclareront ne pas avoir entendu de bruit cette nuit là), les 6 personnes ayant été assassinées une à une dans leur sommeil et sans aucun mouvement de leur part. Autre fait étrange, ils ont tous été retrouvés sur le ventre, tête dans l'oreiller; la manière dont était enterrés les indiens Shinnecocks, afin qu'ils ne puissent pas revenir...

defoe3 defoe4 defoe2

En 1975 donc, une nouvelle famille rachète la maison pour une bouchée de pain, les Lutz. Ils y emménagent le 18 Décembre. Propriétaires d'un cabinet de Géomètres, ils viennent de se marier et ont 3 enfants de précédents mariages. Ils déclareront que des phénomènes paranormaux se sont rapidement produits dans la maison, comme des changements de température étourdissants, l'odeur soudaine d'un vieux parfum écœurant ou encore l'invasion de mouches alors que nous sommes en pleine période hivernale... L'histoire ensuite est connue de tous puisqu'elle est racontée dans le livre (un best-seller) ainsi que dans son adaptation cinématographique. Les Lutz furent d'ailleurs rapidement accusés de faire du sensationnalisme pour vendre leur bouquin et il ne serait pas étonnant qu'il y ait une part de vérité dans ces accusations. En 1976, une chaîne de télévision organisa même un événement de grande envergure en invitant des médiums et des scientifiques sur les lieux afin d'essayer de tirer cette histoire au clair (et accessoirement de faire une audience record..). Toute une batterie d'appareils photos à déclenchement automatique fut installée dans la maison et réussit à capturer l'image très nette d'un enfant passant sa tête par une porte. Bien evidemment, il n'y avait personne dans la maison au moment de la prise de vue et de toute façon, aucun enfant n'était sur le set. Après avoir montré la photo à la plus jeune Lutz, Missy, elle affirma qu'il s'agissait de l'ami imaginaire avec lequel elle jouait dans la maison.

amityf

Les années suivantes furent un défilement de versions, de témoignages de médiums ou autres para-psychologues, d'élements qui soit infirmaient l'histoire des Lutz, soit la confirmaient. En 1977, James et Barbara Cromarty rachètent la maison et dépassés par la tempête médiatique autour de celle-ci font changer les fenêtres ainsi que l'adresse qui devient le 108 Ocean Avenue. Ils défendirent farouchement le fait que selon eux, aucun phénomène quel qu'il soit n'est survenu en leur présence. Aucun, mis à part peut-être une petite mésaventure...  En 1978, leur nièce Donna âgée de 17 ans fit une étude sur la maison avec l'aide de son oncle. Elle organisa une visite de la demeure durant laquelle celui-ci commentait chaque pièce en s'enregistrant sur une cassette audio. De retour à son école, elle fit écouter la bande et à chaque fois que son oncle parlait d'une imposture, un grognement sourd couvrait la phrase. Les enfants furent traumatisés. A noter également que le fils Cromarty, qui occupait la chambre tristement célèbre de Ronald Defeo, mouru brusquement, sans qu'aucune circonstance n'ai pu être établie... Quelques personnes se sont ensuite risqués à occuper la demeure mais depuis Janvier 2011, celle-ci semble être en vente pour 950000 dollars.

defoe00 defoe01 defoe02

On ne saura jamais réellement si toutes ces histoires étaient vraies, si elles n'ont pas été montées de toute pièce pour organiser un gigantesque coup marketing. Ce que l'on sait par contre, c'est que Ronald Defoe a bien assassiné toute sa famille à Amityville et qu'il n'a jamais été expliqué que personne ne se soit réveillé ou que le voisinage n'ai entendu aucun coups de feu. Il est également troublant de rappeler que les Lutz, au moment des accusations de coup monté, ont été passés au détecteur de mensonge (et de manière très sérieuse par de véritables spécialistes, l'affaire ayant fait grand bruit aux Etats-Unis).. Tout les deux semblaient dire la vérité... Alors, maison du diable ou non? N'hésitez pas à venir en discuter avec nous sur le forum ou a passer sur le site d'un confrère traitant de l'histoire d'Amityville, de la famille Lutz et du massacre des DeFeo, Dark Stories. Ronald Defeo est lui toujours détenu à la prison de Green Haven dans l'état de New-York...

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier