Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

11Sep/130

Rewind de la semaine – Ep28: Sans titre.doc

rewind

Lu à toutes et tous, entre allers et retours de vacances ou en pleine vacances (pour situer l'action), bref chassé-croisé annuel. Pour certains, le retour est plus difficile que d'autres (la question ne se pose pas pour ceux qui partent dans l'autre sens). Il est temps de défaire sa valise et ranger ses petits dessous sexy dans l'armoire, mettre les souvenirs en vrac dans un coin et effacer les arrières goût de nuits blanches en couleur à la limite du pyrotechnique. Bah il est génial ce Rewind, je vais l'appeler "Dépression". Hum, en pleine activité de recherche de titre, désespérément (sans Susan), vous faites bien de passer par là, j'ai besoin d'un petit coup de main ou d'un gros coup de pouce. 'J'aime' bien aussi "faites du skype" toujours en rapport aux vacances mais pour plus tard. Bien qu'il soit tôt, ça me tarde de le débuter, je me tâte un peu... "Indulgence" me tentais bien mais j'ai pas fait de conneries et je suis sûr de moi d'arriver quelque part (rapport a l'aller/retour). Le flux est tendu, le passage entre virgules reste un point crucial. En-tête juste une interrogation, la fonte (verdana) est rapide ce qui rend le terrain glissant... Et si je l'appelais "Décongélation" ? Mais rapport aux glaces, ça fait penser à la plage, la chaleur, le monoï, et de toutes facons je l'ai déjà faite celle-là. Bon, et si je l'appelais "Gémissements" il serait en bonne position rapport à l'aller/retour du début, il faut juste faire preuve de finesse, de tact... Si je vous le susurrait au creux de l'oreille sans frôler le lobe? Il faudrait juste changer quelques mots, "fonte" deviendrais "fondre", "dépression" "des pressions", "terrain glissant et monoï" ça c'est forcement bon. Je crois que l'on tient fermement quelque chose. Je pourrais encore délicatement vous titiller les mots avec "Le flux est tendu, le passage entre virgules reste un point crucial". C'est vrai que l'on obtient une autre perspective du coup, enfin du coup...on s'est compris. Tout devient sensuel, affriolant, alléchant comme un péché de gourmandise. J'ai presque envie de retirer le "je me tâte" qui n'a plus de raison d’être. Les "petits dessous sexy" y seraient à leurs place, le "coup de main et coup de pouce" deviendrait carrément vicieux, et "en pleine activité" étroitement lié au "rapport" deviendrait intime. Ah, mais ça va venir ! Une légère caresse pour allonger le tout et vérifier les courbes, on est passé du froid au chaud en un éclair. On supplie même que les "goût de nuits blanches" deviennent éternels et sans arrêts. Encore quelques instants et la pyrotechnique explose en un jouissant feu d'artifice (ce qui est la même chose en fait). Je ne peux vous cacher que la fin est proche, précoce même... Alors sortez les mouchoirs, vous risquez d'avoir la larme à l’œil. Cela me fait penser que par rapport à skype, le titre ne veut plus rien dire ! Pas grave, j'en trouverai un autre la semaine prochaine....

Côté Movies,Films,Critiques:
rewind28
"Killer Klowns from outer space", les brothers Chiodo aux commandes, POUET! Quand à David, il retombe en enfance pour faire une excellente critique POUET, TUT!. Les deux premières critiques du nouveau Loïc. "American Nightmare", je vous cite le synopsis : "Aux États-Unis, la criminalité et le chômage ont quasiment disparus, si bien qu'une nuit par an, la population peut commettre tous les crimes qu'elle souhaite, sans être inquiétée. Une famille Américaine tente durant cette nuit d'échapper à une bande de psychopathes ayant pris pour cible leur domicile... " à voir. Et la seconde : "Martyrs trace un discours autour de la religion, de la mort, de l’amour et de la destruction de soi et des autres. Une frontière entre la folie et la  raison avec une fin qui nous laisse tous dans l’ignorance…à la limite de l’auto analyse sur nos propres convictions et croyances".  Mais aussi : "Le retour des morts-vivants", je me casse la nénette pour vous donner un cours de déhanché dont vous pourrez vous vanter au disco-club. "World War Z (Unrated)" ou Brad Pitt chez les zombies comme Tintin a marché sur la lune, sauf que lui c’était bien et pas un gros blockbuster sans âme filmé sur fond vert par des acteurs qui se pointent juste pour quinze jours de boulot sur un tournage et participer au making of pour toucher des royalties sur les blu-ray; c'est tout, NUL ! (ça aussi ça fait du bien). Et le final "You’re Next", je cite David : "You're Next" est donc une excellente surprise qui ravira autant les amateurs de gore et de meurtres bien sanglants que ceux venus trouver de l'action et de la rigolade; à condition bien sur d'être disposé à apprécier l'humour très noir de certaines situations. Un vrai bon slasher qui est aussi un vrai bon survival et l'un des meilleurs home-invasion qu'on ai pu voir ces dernières années".

Côté Site et Facebook:
563361_428823730525632_414187934_nVous vous êtes remis de vos émotions, c’était intense hein ? On recommencera à s'envoyer dans les airs si vous le souhaitez, dites le sur FB. Pas mal de changements d'ailleurs, on a malencontreusement fait tomber la télé du GrimFilm dans l’escalier, on a donc changé le style. Test de videos Youtube qui n’ont pas fonctionné plus que ça, on débranche. Et le site qui a été optimisé pour qu'il jaillisse (encore!) plus vite chez vous... Voilà, je vais aller prendre une douche froide moi... see you next week... Mike.

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier