Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

3Nov/130

Rewind de la semaine – Ep33: Juste au dessus…

rewind

Lu à toutes et tous. Ayant essuyé pertes de conscience et perles de sueurs, je vous reviens en version 2.0 rapport à une semaine chaumée plus quelques jours de RTT grattés au passage, résidus d'instinct primal de grèves. Bref, une carte postale d'un séjour dans un univers d'oubli de passager (et ce coup ci c’était bel et bien moi qui endossait ce rôle, je ne tenais pas le manche, curieux... ça change...). Je me délecte d’être de retour pour mon caprice hebdomadaire, vous raconter ma vie, en long, en large, et de travers... Ce dernier point crucial m'importe et m'emporte aussi par la même occaz'. Il y a de cela quelques semaines, je vous parlais innocemment de "vous extraire à la gravité" (cf RW31); je supputais (il est costaud celui la hein?) déjà "LE FILM" que depuis, tout le monde ou presque a été voir : "Gravity" et ainsi, faire offrande de quelques deniers au studios Warner (qui eux, vont pouvoir s'en payer un de putain de beau voyage !). Parlant en permanence de soleil, je m'arme donc de lunettes dans une salle obscure ! Enfin bref, comme la vie, j'en ai un comme tout le monde (d'avis) et fort de ma large expérience cinématographique... garantie zéro spoiler (bien que ça me démangeait de faire le coup à la sortie du ciné de baver la fin à la prochaine file d'attente). Je l'ai apprécié comme il se doit : un super film de démonstration d'effets 3D, voilà. Quoi ? C'est un peu court ? Bah, tout le monde ronchonne la dessus 1h30... Enfin, moi j'avais pas pris ma montre. Pendant ce temps (galactique j'entends, soi-disant sans bruit), j'ai slalomé entre débris d'astéroïdes et  métaphores, que j'ai évidement évitées puisque j'en suis ressorti indemne. Après je pourrais vous dire qu'il recèle d'entrée un coté manuel, style "bricolage dans l'espace" (aucun rapport avec "Les cochons dans l'espace" du Muppet Show, lui n’étant pas 3D). Deux acteurs qui actent dans le zen (rien à voir avec du verlan) s’accommodant très bien du vide sidéral. Et aussi un côté survival qui me rappelle qu'il faut vivre... heu, qu'il faut vite... que je redescende sur terre; "Allo, la Warner ? Ici Mike, Z'avez bien reçu mes sous ?". Tout ça pour dire que l'on insinue souvent à tord que je suis une mauvaise langue alors je vous le susurre... je rigole ! Et pour éviter les foudres (des coups qui viennent encore de la haut) je dirais que "Gravity" est... pas mal...

Côté Movies,Films,Critiques:
rw33
Comme 99,9% des personnes interrogées, ils font tous confiance à "Gravity". La critique de David n'y déroge pas (mis a part les 0,1% qui dérange). Usant ainsi le temps d'un espace, des mots tels que "chef d’œuvre" ou "onirisme", bref il à l'air sidéré. Loïc quand a lui nous livre son impression sur un film que je ne connaissais pas : "3096", et que je vais m'empresser de voir. Pas pour le coté malsain mais pour essayer de comprendre la résistance mentale et l’acharnement de vouloir rester en vie pour une fillette mise en captivité sur huit années.

Côté Site et Facebook:
563361_428823730525632_414187934_nFreddy saccage tout sur son passage, on ne compte plus les cadavres qu'il sème sur sa route !Même les teams s'entrechoquent, une vraie "live boucherie" sur Facebook; prévoyez tabliers et bottes en plastique avant de nous rejoindre, ça tache! Une pensée a notre JD national en version courte, ou Jonathan Degrelle en version longue et sa shortcom "Devil'Slayer" diff' sur NoLife et YouTube. Sinon, le RW ainsi que le titre est une sorte d'amalgame de cette jolie phrase "Faire du ciel le plus bel endroit de la terre" copyright Air France qui fêtait ses 80 ans en octobre, donc A 320 ou...See you next week..Mike

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier