Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

13Nov/131

Critique: All Hallow’s Eve – Damien Leone – 2013

allhallowseveSynopsis:
Durant la fête d'Halloween, une jeune baby-sitter découvre dans le sac à bonbons des enfants qu'elle garde une bien étrange cassette vidéo. En visionnant son contenu avec les deux adolescents, elle découvre un film d'horreur d'une rare atrocité. Surtout, celui-ci semble terriblement réel. 3 sketchs terrifiants mettant de parfaits inconnus aux prises avec une galerie de monstres abominables, menés par un bien étrange clown effrayant...

L'avis de David:
Voilà donc un petit film à sketchs sorti de nulle part et moi j'aime bien les films à sketchs. Alors oui, on sait d'emblée que le budget n'a pas dû être mirobolant mais ça sent tout de même l'envie de bien faire et l'amour de l'horreur à l'ancienne, et rien que pour ça le film mérite le coup d’œil (sutout que parfois on est clairement dans la glauquitude la plus totale même si à la lisière du cauchemar expérimental.. ce qui rend le tout encore plus dérangeant). Damien Leone (réal venant du monde des effets spéciaux) nous propose donc trois sketchs plus ou moins reliés entre eux par un curieux Clown qui je dois avouer rempli bien son rôle; non,non, il fait pas marrer celui-là, il aurait même plutôt tendance à venir hanter nos pires cauchemars. On accompagne donc Sarah dans le visionnage de ces trois morceaux de VHS aussi variés qu’inattendus. On commence avec une jeune femme attirée par notre vilain bozo tout moche dans un vieux sous-sol désaffecté ou elle fera la connaissance d'un mystérieux boucher pas avare de coups de machettes (et surtout sacrément malade vu l'état de sa peau..); elle y découvrira un groupe de démons partouzeurs bien décidés à lui faire passer un sale quart d'heure.. On enchaîne ensuite avec un extra-terrestre adepte du breakdance qui décide de jeter son dévolu sur une donzelle qui n'avait rien demandé. Plus anecdotique mais bien marrant aussi (surtout la gueule et la démarche de l'alien, oscillant entre le raté et le plutôt cool). Tout ça se finira avec un segment presque entièrement dédié à notre Zavata au sourire si accueillant, le dénommé Bozo les chicots, qui va se montrer sacrément efficace dans le découpage à tout va et la blague pas drôle (ben ouais, on est moins réceptif la tête tranchée..). Tout ce joyeux bazar est monté sous la forme d'une vieille VHS avec parasites et sauts d'image à la clé et relié par la dénommée Sarah, impuissante spectatrice qui va peu à peu se demander si ce qui se passe dans le film ne pourrait pas déborder un peu, genre dans son salon.. Bozo va d'ailleurs nous gratifier d'une scène sacrément rusée à la toute fin (attendez bien que le générique démarre surtout..) et qui arriverait presque à nous foutre les poils. Plutôt bien vu. Pour le reste, on a du gore (pas mal), des monstres (certains réussis d'autres tout caca), un Clown bien flippant, une musique à la Carpenter qui souligne bien le côté glauque des images et quelques éclairs de génie qui méritent le détour (la femme tronc, le boucher dans le sous-sol et surtout Bozo à la fin avec les enfants mais aussi dans la séquence post-générique..). Un tout petit budget qui fait plutôt du bien par ou il passe et qui surtout n'essaye jamais de péter plus haut que son cul (d'ailleurs le Clown il peut même pas sentir des oreilles, il en a pas...).

"All Hallow's Eve" est une première réalisation sympatoche de Damien Leone qui nous prouve que même si il a encore des choses à apprendre, est en tout cas un véritable amoureux du genre et un bon artisan en devenir. Une bonne petite surprise qui se regarde très bien en cette période de blockbusters coincés du cul et sans saveur. Un film avec pas mal de défauts mais aussi d'indéniables qualités, la première étant la générosité.. Et rien que ça de nos jours, ben ça s'applaudit..
3s5

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier