Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

25Déc/130

Critique: Simetierre – Mary Lambert – 1989

simetierreSynopsis:
Une famille venant de Chicago emménage dans une petite ville de la Nouvelle-Orléans. Leur maison se trouve près d'un vieux cimetière indien qui semble avoir de curieuses propriétés.. Leur vie bien tranquille va très vite tourner au cauchemar lorsque Louis Creed va se mettre dans la tête de faire appel aux anciens esprits hantant ce lieu...

L'avis de David:
Adapter le roman culte éponyme de Stephen King n'était clairement pas chose aisée, celui-ci figurant parmi les plus grandes réussites du maître. Et pourtant la jeune réalisatrice Mary Lambert relève le défi, elle qui s'était spécialisée dans les clips vidéos, notamment ceux de Madonna ("Like a Virgin", "Like a Prayer"...). La mort a toujours fasciné l'homme, c'est un fait. Le King parvient avec cette histoire à en explorer le côté le plus obscur, la part d'ombre qui finalement fait partie de chacun d'entre nous.. Il la sublime en privilégiant une noirceur totale, un gouffre sans fin dans lequel la famille Creed s'enfonce peu à peu et dont personne ne ressortira indemne. Difficile de ne pas y voir un parallèle avec la vie, côté carbone qui montre le refus d'une réalité qui finalement ne nous apporte pas ce qu'on aurait imaginé mais aussi la représentation de la force d'un amour que l'on peut vouer à quelqu'un nous entraînant peu à peu vers la folie... Louis décide de faire appel aux anciens pour sauver son fils disparu sans tenir compte des avertissements et même si il se reprend un instant, la douleur est telle qu'il préférera replonger dans une espérance irréelle qui va définitivement installer les ténèbres. La scène de l'accident, pour peu qu'on se mette quelques instants en situation, est à se tordre de douleur; comment survivre à une telle tragédie sans perdre l'esprit.. Faut-il toujours être fort et avancer, même quand le moteur cale. Rien n'est moins sur.. Et c'est là que le fantastique, le paranormal entre en scène, comme une sorte de médicament, un remède qui se révélera pire que le mal.. Car oui, la vie nous pousse parfois à vivre malgré la douleur, et la morale de cette histoire pourrait être "ne refuse pas la vérité, aussi dure soit-elle, apprend à vivre avec".. Contre toute attente, Mary Lambert parvient à retranscrire le roman de 400 pages au travers d'un film d'une heure et demie qui se tient et qui réussit surtout à recréer cette ambiance si particulière qu'on ne faisait qu'imaginer au fil de l'histoire (exploit qu'elle ne réitérera pas avec une suite complètement foireuse...). On retrouve donc les personnages de Louis,Rachel,Ellie,Gage et surtout Church, le chat de la famille, qui sera le premier lien avec le royaume des morts.. Une sorte de passeur pour la famille Creed, toujours là à épier leurs faits et gestes, errant comme une âme en peine. Le film est divisé en trois parties: le bonheur d'une vie sans histoires, faite de petits riens qui font tout, puis la désolation qui s'installe avec l'accident et enfin un final apocalyptique et meurtrier qui clôturera le film dans un pessimisme qui fait mal au cœur. A noter aussi une séquence particulièrement éprouvante du livre qui n'a ici rien perdu de sa superbe: l'histoire de la sœur malade de Rachel, absolument affreuse, qui promet de marquer les esprits tant la scène est glauque à l'extrême (même si, l'imagination aidant, dans le livre c'est bien pire..). On retrouvera également Stephen King qui fait une petite apparition dans le rôle du prêtre, celui-ci s'étant énormément investi dans ce film puisqu'il a lui même ré-écrit le scénario (ce qui explique certainement une partie de la réussite de cette adaptation).A noter que pour les amateurs de littérature, une critique du roman Simetierre est présentée sur le blogue L'horreur Littéraire.

Voici donc une des meilleures adaptations du King, à ranger avec "Stand by me" (qui me touche à chaque fois) et "Cujo" ou "Misery". Un film noir, sans concessions, beaucoup plus profond qu'il n'y parait et qui vous entraîne au beau milieu d'une noirceur qui ferait presque perdre pied. Un grand film adapté avec brio d'un très grand livre. Terriblement effrayant, "Simetierre" est une oeuvre qui compte et que tout amateur d'horreur se doit de voir au moins une fois, à défaut de lire le roman. Indispensable.
5s5

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier