Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

13Juin/142

Télex: Les 13 pires éclaboussures du Vendredi (13 justement..)…

jason-voorhees-friday-the-13th

Joyeux Vendredi 13 à tous!

Y a pas à dire, c'est son jour! Quoi de plus normal alors pour fêter ça entre personnes de bonne compagnie que de recenser ses plus belles manœuvres, coups spéciaux, "Fatality".. Enfin bref, appelez ça comme vous voulez mais ce qu'on ne peut pas nier c'est que ce bon vieux Jason est un véritable artiste dans le genre. Nous allons donc faire un petit tour d'horizon de ce qu'il fait de mieux à part sa célèbre grimace/sourire (sauf que personne ne l'a jamais vue puisqu’entre le sac à patates et le masque de hockey on ne peut pas dire que notre équarrisseur aime beaucoup se montrer..), le dézinguage de jeunes en chaleur. Bouclez vos ceintures et chaussez vos palmes, le voyage va être mouvementé et très humide; ça va coller et sentir le résinet à plein nez. On s'excusera à l'avance de lister également ici quelques méfaits de la "mama" qui officiait de bien belle manière dans le tout premier épisode de cette série culte avant de perdre violemment la tête. Vous êtes prêts? Trois, deux, un, coupez!

jason

Position 13:
position13Le pauvre Kevin Bacon (ici dans un de ses premiers rôles) a quelque chose de coincé dans la gorge.. Et pour le coup, on est bien loin du chat de mamie. Tom Savini, maquilleur de génie, signe ici une bien belle embrochade! Nous sommes dans "Friday the 13th" de Sean S.Cunningham et maman Vorhees montre une chouette aptitude à se cacher sous les lits pendant les ébats de nos jeunes GO. Le souci? Le cure dent qu'elle utilise dépasse un peu et du coup il a bien fallu le faire ressortir quelque part... Mr Jambon, heu pardon, Bacon en fait donc les frais et aura désormais bien du mal à déglutir.. Il faudra attendre "Footloose" pour le revoir en meilleure forme...
Position 12:
position12
On avait dit "pas les handicapés"! Jason s'en fout royalement apparemment et assène un majestueux coup de machette en pleine tronche au pauvre Mark qui n'en demandait pas tant. Là il doit se dire que la migraine c'est mal et qu'un bon Doliprane aurait suffit mais notre chirurgien préféré en a décidé autrement.. C'est qui qui qui n'aura plus jamais de problème pour se coiffer maintenant, hein? Il suffira de suivre la lame et fini les épis! Bon par contre pour faire de la moto ça va être un poil plus compliqué, rapport au casque.. Et on ne plaisante pas avec la sécurité à Grim.

Position 11:
position11Le coup de machette entre les jambes qui fait mal! La scène est d'une violence absolument jouissive; enfin, ça dépend pour qui... Parceque là les Knackis Balls elles ont pris cher... En gros, un gugusse est pris d'une envie furieuse de faire le poirier et de marcher nonchalamment comme ça pour épater sa belle.. C'était sans compter sur Jason, amateur de poires devant l’éternel,  qui s'est décidé à en couper une. Coup de machette donc, entre les jambes, pour un abattage d'arbre de toute beauté. La classe. La cueillette a lieu dans "Le tueur du Vendredi, 2ème partie" qui est en fait le 3ème épisode de la série; logique...
Position 10:
position10
Crispin Glover, qui aurait mieux fait d'éviter le retour vers le futur cette fois-ci, va lui aussi souffrir de quelques céphalées bien corsées. Hervé Willard (oula, elle vient de loin celle là..) l'avait bien dit.. "Capri, c'est fini" mais pas pour tout le monde.. Jason, lui, fait un caprice et joue du hachoir comme personne (pas Paul hein, un qu'on connait pas..). Résultat.. Ben ça doit faire mal et on peut tout de suite oublier le port de lunettes.. Par contre le bandeau à la Albator c'est tendance en ce moment... Bref, un bel équarrissage pour un quatrième volet massacré par la censure (une bonne partie des FX de Tom Savini sont passés à la trappe)..

jason2

Position 9 et 8:
position9 position8Zou, on remet ça pour la cinquième fois avec un "faux" Jason cette fois-ci.. Mais le moins qu'on puisse dire c'est que le bougre n'est pas manchot, oula la, non. On va même grouper les positions 8 et 9. Au menu des réjouissances donc, un zozo tir-bouchonné (vous comprendrez en voyant le machin..) autour d'un arbre et un attardé littéralement découpé en morceaux à la hache (même si Jason n'y est pour rien mais faut pas le dire..).

Position 7 et 6:
position7 position6"Friday the 13th part 7" est certainement l'un des plus gores de la série.. Même si vous n'avez pas dû vous en rendre compte, tellement la censure s'en est donné à cœur joie. Quelle tristesse... Surtout que les effets sanglants réalisés par John Carl Buechler ("Ghoulies") valaient vraiment le coup d'oeil (allez jeter un oeil du côté de la page "Uncut" sur Grim..). Ici nous noterons un défonçage de crâne directement via projection d'un sac de couchage (culte!) et une réduction de tête à la main qui donne faim.. miam..
Position 5 et 4:
position5
 position4Deux grands moments là aussi.. Le premier, plus drôle qu'autre chose, vient de la bouse "Friday the 13th part 8" et oppose un boxeur à notre cogneur à la machette. Résultat, un seul round, dix secondes, et une droite qui décapite littéralement.. Le second est tiré de "Jason X" et nous montre le côté petit chimiste de Jason. Il plonge la tête d'une pauvre fille dans l'azote liquide avant de la fracasser contre le rebord de l'évier. Classe.

Le top 3:

position1position2position3Voilà le top 3 avec tout d'abord une magnifique décapitation issue de "Freddy contre Jason"; on enchaîne avec un magnifique planté de machette dans l’œil (avec glissage le long qui fait bien mal) et une fois n'est pas coutume, c'est Jason qui se la prend dans la gueule ("Friday the 13th part 4"). On finira avec un des meurtres les plus gores que j'ai pu voir (mais visible uniquement dans la version uncut de "Jason va en enfer"): une jeune femme est littéralement coupée en deux dans le sens de la hauteur alors qu'elle est à califourchon sur son homme.. Absolument énorme! Bon, on aurait pu aussi parler de la version "Killer Cut" du remake de Marcus Nispel qui nous offre quelques passages bien gratinés et j'ai surement dû oublier pas mal de grands moments, mais l'essentiel c'est de rendre hommage à notre boucher du Vendredi qui nous a offert tant de fun et de parties de rigolades en sa compagnie. Tchin, bonne fête Jason!
pub1

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier