Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

29Juin/142

Critique: Wolf Creek 2 – Greg McLean – 2014

wolfcreek2Synopsis:
Mike Taylor, l’équarrisseur du Outback est de retour. Il va à nouveau croiser le chemin de touristes peu prudents et leur faire vivre le pire des calvaires. Deux jeunes promeneurs Allemands vont en faire la triste expérience.. Voulant vivre l'aventure en parcourant les routes arides de l'Australie, ils vont être confrontés au pire des prédateurs..

L'avis de David:
Avec un premier opus absolument terrifiant, Greg McLean frappait déjà très fort et imaginer une suite à ce survival viscéral sentait la cause perdue.. Et pourtant, c'était sans compter sur le talent du bougre et son aptitude à nous livrer une séquelle encore plus barrée et tendue que l'original. Déjà, le contre-pied est total. Autant "Wolf Creek" misait presque tout sur la peur de l'ordinaire (symbolisée par un tueur à la bonne bobine à qui on aurait donné le bon dieu sans concessions..) et sur la suggestion, autant là certaines scènes frisent le trash le plus décapant. John Jarratt y campe toujours un tueur inquiétant et pervers mais à cette recette gagnante est ajoutée une bonne dose d'ultra violence et des effets sanguinolents bien plus nombreux qu'auparavant. Dès la séquence d'ouverture, on sait qu'on va avoir à faire à un petit joyau du slasher moderne. Deux flics arrêtent Mike sur la route et vont amèrement le regretter (avec un découpage de tête parmi les plus beaux qu'il m'ait été donné de voir..); Mike jettera ensuite son dévolu sur un couple d'Allemands, bien décidé à s'octroyer madame pour sustenter ses pulsions les plus viles.. C'est monsieur qui va être content.. Ou plutôt qui va déchanter étant donné le sort qui lui est réservé (appuyé par un festival gore apte à retourner les estomacs les plus endurcis..); un pauvre passant qui passait sera la dernière victime, se trouvant là au mauvais endroit au mauvais moment.. Il sera l'acteur d'un dernier acte plutôt tourné vers le torture-porn avec un Quizz ou chaque mauvaise réponse vous fera littéralement vous en mordre les doigts... S'il vous en reste.. Je vous laisse également la surprise assénée par une fin bien loin des canons de platitude chers à nos amis d'Hollywood, même si s'appuyer sur le fameux "ceci est une histoire vraie et voilà ce qu'il en est advenu.." était un peu too much voir carrément inutile tant le reste du film se suffisait à lui même. Mais on n'en tiendra pas rigueur; on a là la crème des crème du slasher avec des meurtres absolument dégueux (le découpage de tronche, un tranchage de tête au couteau, un cadavre littéralement disséqué en direct..), un tueur charismatique tout en étant inquiétant, maniant la vanne comme personne et une poignée de séquences qui vont marquer les esprits des plus aguerris d'entre nous (le shoot de Kangourous, le Quizz de la mort, les courses poursuites en voiture en camion ou même à cheval..). Ajoutez à cela une maîtrise du cadre qui laisse baba et une photographie de toute beauté et vous obtenez l'un des tous meilleurs films de cette année. Bref, de la balle en argent ce "Wolf Creek 2" et une sacrée aubaine pour nous autres amateurs de secoués du bulbe adeptes du couteau de chasse..

"Wolf Creek" s'offre donc une suite de haute volée, avec une volonté évidente de s'écarter quelque peu de son chemin en nous gratifiant de débordements gores absolument dantesques. Attention toutefois; ne croyez pas que cela rende le tout plus drôle ou que cela ne dédramatise le propos de quelque manière que ce soit.. Que nenni.. McLean continue de filmer tout ça avec une froideur implacable et parvient à nouveau à rendre dérangeant son principal protagoniste (John Jarratt y est pour beaucoup..), véritable prédateur oscillant entre la perversité et le sadisme le plus total. Une suite miraculeuse, rien de moins.
5s5


Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier