Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

8Jan/150

Critique: Catacombes – John Erick Dowdle – 2014

catacombesSynopsis:
Un équipe d'explorateurs menés par la jeune Scarlett, spécialiste en reliques et sciences oubliées, décide de parcourir les catacombes Parisiennes à la recherche d'un trésor inestimable. Ils vont peu à peu s'enfoncer dans un véritable enfer qui va les confronter avec leurs pires démons intérieurs...

L'avis de David:
Énième "documenteur" tourné en mode "found-footage", ce "Catacombes" ne m'inspirait pas grand chose.. Une sorte de mix entre "Le projet Blair-Witch" et "The descent", autrement dit une sombre histoire de sorcières albinos filmées en mode Woody Woodpecker, ben ça vendait pas vraiment du rêve.. Et pourtant, le miracle a presque eu lieu.. Déjà, je me suis surpris à ne pas lâcher tout de suite une galette à la frangipane malgré le côté "tremblotant" de la réalisation; et fève sur la peau de renard, l'obscurité presque constante du film ne m'a pas trop fait pleurer les yeux non plus. Jusque là tout va bien.. L'histoire, très convenue, ne vaut que pour justifier cette balade abyssale dans les catacombes de la capitale et sur ce point on peut dire qu'on n'est pas déçus. Recoins tortueux, décors glauques et ténébreux en diable, cavités aptes à rendre claustro une taupe des Pyrénées; l'ambiance est posée... On tremble, on frissonne, on serre les dents devant cette joyeuse équipe qui descends de plus en plus profondément dans ces tunnels morbides. Et c'est là que les premiers événements surnaturels interviennent. Apparitions démoniaques, âmes perdues errant sans but comme coincées aux portes de l'enfer, les horreurs vont crescendo et chaque protagoniste devra faire face à ses propres démons. Quelques mises à mort bien violentes plus tard (et bénéficiant d'effets spéciaux très convaincants), Scarlett commence à analyser avec succès ce qui est en train de se passer. Et c'est là que le bas commence à blesser.. Le scénar commence tout doucement à sentir des dessous de bras et s'emmêle régulièrement les pinceaux en compliquant inutilement la recette qui pourtant fonctionnait pas trop mal jusque là. La fin, attendue comme le messie afin de livrer l'explication de toute cette aventure, laissera définitivement un arrière goût amer en terminant de gâcher la fête. Quel dommage.. Heureusement, grâce à des décors sublimes et des scènes particulièrement tendues du string, les meubles sont sauvés. En gardant bien à l'esprit qu'on est devant une petite série B pas prétentieuse pour un sou, bien réalisée, apportant son lot de scènes chocs et de moments littéralement suffocants, le bilan parvient tout de même à être positif... On est passés près du très bon, à un couloir près.. ou deux..

"Catacombes" est donc à moitié réussi. D'un côté on a un très bon "Descent" like, utilisant avec brio les codes de la claustrophobie et de la peur des profondeurs; de l'autre on a une virée en enfer qui finit par pédaler dans la choucroute et à se prendre elle même les pieds dans les saucisses. Trop de trop tue le trop.. Ou l'inverse je sais plus. Mais ne boudons pas notre plaisir, le film reste un bon divertissement bien emballé, et c'est déjà bien.
3s5


Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier