Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

19Fév/150

Critique: Annabelle – John R.Leonnetti – 2014

annabelleSynopsis:
John pense avoir trouvé le cadeau idéal pour sa femme Mia; une poupée de collection qu'elle recherchait depuis de nombreuses années. Par une nuit bien sombre, des membres d'une secte satanique attaquent leur maison et semblent s'intéresser de près à l'inquiétant jouet qui va devenir l'instrument du déchaînement de l'enfer sur terre...

L'avis de David:
Hop, on y va direct, moi "The Conjuring" j'ai bien aimé.. Pas le film du siècle mais un bon petit film qui remplissait bien son contrat même si Wan y a glissé pas mal de facilités. Ça c'est fait, ceux qui veulent me taper dessus ou directement me cracher sur l'épaule peuvent le faire mais j'insiste, j'ai bien aimé. Autant dire que même si je n'attendais pas cette pré-quelle comme le messie, je la zieutais tout de même avec un intérêt certain  (voir un certain intérêt).. J'engouffre fébrilement la galette dans la bouche du lecteur et zou, premier visionnage.. Je dis bien premier car passées les 10 minutes de démarrage, la Narcolepsie me guettait déjà.. Allez, zou, deuxième visionnage on the run (je vous passe les détails du premier qui s'est soldé par une salve de ronflements dignes d'un trombone dans un scaphandre); on y croit.. Ah ben non, mon premier regard était le bon, c'est toujours aussi chiant.. Voir même deux fois plus en fait.. James Wan, bien occupé sur le tournage de "Fast7" délègue à son directeur photo et fait apparemment le mauvais choix... Rien ne cadre (photo..) avec la peur distillée dans "The Conjuring" qui proposait une poupée qui même en étant bien peu présente semblait bien plus inquiétante. Ici elle est transparente, inutile, semble inerte en contemplant le jeu d'acteurs insipides se débattant avec un scénario creux et sans aucune surprise. Tu m'étonnes qu'elle fait la gueule. Les gros plans incessants sur les yeux de cette poupée figée, sans âme (un comble) et qui n'inspire qu'à scier des bûches, ben y a pas, ça lasse. Reste des jump-scares posés ça et là et censés réveiller le badaud (mais qui tombent la plupart du temps comme un œuf né d'une colique néphrétique; comprendre à plat...), une musique un rien énervante martelant nos frêles petites oreilles (qui pourrait cependant prétendre être flippante pour certains, soyons indulgents...) et un démon pas trop mal foutu parvenant tant bien que mal à filer quelques suées... Bref, on se retrouve devant un bric à brac à 5 millions de dollars (on récapitule: une secte satanique, une poupée effrayante, un démon, un super prêtre..j'en passe et des meilleures...) qui va probablement en rapporter beaucoup beaucoup plus et instaurer par ce fait une suite bien prévisible. C'est vu et revu, ça sent du c.. slip et tout ce qu'il nous reste c'est l'espoir d'un "Conjuring 2" réalisé par Wan qui on l'espère va relever le niveau... Pas totalement nul mais à réserver clairement aux aficionados du genre peu regardant sur la qualité...

"Annabelle" aurait pu s'appeler "Mirabelle", "Truelle" (ça me rappelle une blague ça..) ou même "Varicelle" que ça n'aurait rien changé (à part les boutons..); de toute façon, ma phrase de conclusion est certainement au moins aussi naze que le propos de cette pré-quelle opportuniste et sans saveur. Un conseil pour les plus exigeants: aspergez vous la langue de Pili-Pili avant le visionnage; au moins vous saurez pourquoi vous sautillerez sur votre siège la bouche grande ouverte...
2s5


Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier