Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

22Mar/150

Critique: Exists – Edouardo Sanchez – 2014

existsSynopsis:
Un groupe d'amis se rend dans une petite cabane familiale au fond d'un bois afin de passer un weekend de rêve. Victimes d'un accident sur la route, ils percutent un animal sans trouver trace de celui-ci. Durant la nuit, une étrange créature semble rôder autour de leur nid douillet, surveillant leurs faits et gestes. Cette chose va peu à peu se rapprocher et lancer une chasse dont ils ne sortiront pas indemnes...

L'avis de David:
Edouardo Sanchez (co-créateur du "Projet Blair-Witch" et célèbre ventologue éolienne dans une autre vie..) nous refait le coup du Found-Footage ou plutôt du film tourné directement par les protagonistes, véritables caméras ambulantes bien décidé à filmer toutes les actions de leur idyllique weekend (gopro, caméra numérique, la totale..). Va t'il réitérer l'exploit de nous fourguer du vide en nous faisant croire qu'il se passe quelque chose? Et bien que nenni.. L'abominable homme des bois (oui c'est bien un homme car il a une abominable paire de roustons..) est bel et bien là et se montre même très actif dans la distribution de coups de latte (et une pointure 64 dans les dents, ben ça calme..). Tout d'abord, l'ambiance est là. Y a pas à dire, Sanchez a pris du galon et ça se sent dans sa réalisation. Même si il utilise abondamment la technique de la caméra embarquée, il n'oublie pas pour autant de conserver une vision plus conventionnelle en complément et tout reste lisible et très intelligemment posé. On se surprend même à faire fonctionner son imagination et à déceler des trucs dans le noir qui n'étaient très certainement pas là. Bien vu l'aveugle. Le scénario est quand à lui très classique et certains dialogues sont vraiment à se pisser dessus (les répliques de la brune valent leur pesant de cacahuètes..) mais quand on se tape un soir une série B comme ça, le bol à pop-corn dans une main et l'autre coincée dans le caleçon on oublie très vite ces grosses ficelles qui auraient même tendance à nous amuser. Le tout dure 1h20 et le Yéti des forêts pointe le bout de son kiki très rapidement, ce qui est plutôt une bonne chose. Et il aime être filmé tant son temps de présence à l'écran dépasse la moyenne habituelle de ce genre de production (j'étais même persuadé que vu le pitch et le réal, on n'allait voir que les poils de son c..râne..). Le costume est vraiment bien foutu (sans tomber dans le "Trop" qui aurait décrédibilisé la bête) et certaines de ses apparitions tendent vers le glauque le plus réjouissant. Ces attaques sont de plus extrêmement violentes (il est carrément sans pitié) et nos apprentis zozos vont prendre très cher comme disent les jeunes. Certaines scènes sont juste jouissives (la caravane, avec une magnifique contre plongée sur un saut du monstre) et on ne s'ennuie pas une seule seconde. Aurait-on enfin localisé un Bigfoot digne de ce nom sur nos écrans? Il semblerait bien que oui!

"Exists" est donc une excellente surprise pour qui aime les films traitant de cette légende bien ancrée dans nos esprits. Le monstre est chouette, l'action est là, la tension aussi, on peut donc dire que la mission est accomplie. On en ressort diverti et heureux, et c'est bien là l'essentiel. Une bonne série B donc, qui mérite clairement un visionnage voir même une petite place dans la filmothèque des fans. Y a bon!
4s5


Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier