Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

11Mai/150

Critique: Horribilis (Slither) – James Gunn – 2005

slitherSynopsis:
Grant est un homme seul, riche mais seul. Il voue un amour sans limite à sa jeune épouse Starla qui semble ne pas être heureuse à ses côtés. Au cours d'une soirée arrosée destinée à oublier son désarroi, Grant tombe sur une étrange masse gélatineuse dans les bois. Celle-ci le pique et lui inocule un terrifiant germe mortel. Starla va peu à peu assister à une horrible transformation de son compagnon...

L'avis de David:
James Gunn est un homme de références. Celui qui commettra bien plus tard l'excellent "Les gardiens de la galaxie" (et plus tôt quelques scénarii sympathiques comme le remake de "Dawn of the dead" ou encore "Super" qu'il réalisera) nous livre ici un curieux mélange de genres appuyé par toute une bande d'acteurs ou de caméos dont la trogne ne vous sera pas inconnue (enfin normalement).. A commencer par lui même que l'on voit balbutier quelques lignes en début de métrage mais également Lloyd Kaufman, papa de la troma et de "Toxic Avenger" dont on pourra apprécier quelques images au détour d'un écran de télé ou encore Michael Rooker ("Replicant","Walking dead") qui prête sa trogne à Grant et file la réplique à Elizabeth Banks, Nathan Fillion, Gregg Henry ("Les gardiens de la galaxie" et toute une palanquée de séries..). Une bonne galerie de "gueules" en somme, servant un scénario puisant ses sources dans nombre de films déjà cultes: "The Hidden", "La nuit des vers géants","Alien" ou encore "The thing", Gunn évoque tellement ses classiques qu'on pourrait presque crier au plagiat. Et pourtant non, ça fonctionne.. Pourquoi me direz vous? Parce que ça se prend au sérieux sans jamais se prendre au sérieux, dangereux équilibre que seul les plus grands parviennent à tenir.. Le film alterne les vannes rigolotes ("Je crois que je vais en baver..","ça pue la mayonnaise pourrie"..) et les moments gores vraiment crados pour notre plus grand plaisir. Et du gore il va y en avoir.. Ces affreuses petites bébêtes (de grosses sangsues toutes gluantes) essayent de s'incruster par le moindre orifice tout en ayant un appétit sans failles. Et elles speedent les limaces! (C'est comme un escargot sur le dos d'une tortue, il crie "Yaaaahhhhhooooouuuu!"). Elles dévorent de la viande de plus en plus dégueulasse, copulent avec tout ce qu'elles trouvent sous le regard attendri d'un "papa" monstrueux sans pitié (le gars coupé en deux lors d'une attaque.. effet garanti..), et d' une maman plutôt gonflée.. (il faut voir l'actrice grosse comme une grange lancer un "je me sens un peu ballonée.."). La recette est bonne donc, même si elle pue la mayonnaise frelatée: sorte de mix entre l'horreur, la comédie, le gros gore qui tâche et le film d'invasion extra-terrestre, ce "Slither" est une petite bouffée d'air frais nauséabond qui fait du bien par ou il passe. A noter également que les effets spéciaux (mélangeant le numérique et les prothèses) sont de plus bel effet et nous offrent nous seulement quelques moments bien dégoulinants de dégueulassitude mais aussi un monstre final particulièrement sympa. Attention après visionnage en attrapant la télécommande.. Vous avez les doigts qui collent et risquez d'en laisser un morceau sur l'bouton...

"Slither" ("Horribilis" chez nous, les voies du marketing sont impénétrables, et pourtant franchement elles en auraient bien besoin..) est un très chouette délire bouffant à tous les râteliers sans jamais atteindre l'indigestion. C'est un spectacle généreux, respectueux des fans et apte à coller la banane à tous amateur de bis avide de viande fraîche. A voir avant de manger, surtout pendant un régime..
4s5


Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier