Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

25Juil/150

Critique: Bad moon – Eric Red – 1996

badmoonSynopsis:
Lors d'une expédition au Népal, Ted et son amie sont violemment attaqués par une bête sauvage. Mordu mais en vie, il semble atteint d'une bien curieuse maladie. De retour aux Etats-Unis, il s'installe chez sa soeur afin de renouer avec sa famille. Mais Thor, le berger Allemand de la maison, semble sur ses gardes..

L'avis de David:
Voilà très certainement un de mes films de Loups-Garous préférés. Certes, nous ne jouons pas dans la même cour qu'un "Hurlements" ou encore un "Loup-Garou de Londres" mais je le classerai juste après, ce qui n'est pas peu dire (Suivi de près par "Dog soldiers" qui m'amuse toujours autant..). Eric Red, réalisateur de l'excellent "100 feet" (et scénariste de "Hitcher" et "Near Dark", excusez du peu..) nous propose ici sa vision de la malédiction chère à Lon Chaney Jr et elle se trouve être bien plus originale qu'à l'accoutumée. La différence avec les autres films du même genre est pleine de poils elle aussi et elle s'appelle Thor. Oui, car tout s'articule autour du chien de la famille qui est le seul à ne pas être dupe et fera tout son possible pour protéger les siens de l'immonde bête qui sommeille en Ted. Et pour le coup ça marche! Si à n'en pas douter le dressage de celui-ci à dû demander un énorme travail (on tire un grand coup de chapeau à son dresseur), le résultat s'en ressent à l'écran et il devient un véritable acteur qui porterait presque le film sur ses épaules. Un mouvement de tête, un regard, et on comprend tout de suite ce qui passe par la tête de notre ami à quatre pattes. Effet immédiat: on s'attache forcément à lui et il devient l'axe principal autour duquel toute l'histoire s'articule. Alors bien sur, Mariel Hemingway fait du bon boulot et Michael Paré (tout en muscles depuis le cultissime "Les rues de feu") cultive parfaitement l’ambiguïté mais tout de même, la star c'est Thor. Le combat final envoie d'ailleurs du lourd et on ne pourra en tout cas pas lui reprocher de ne pas être original (c'est même du jamais vu). A noter aussi une scène absolument culte montrant Michael Paré urinant sur la niche du toutou pour marquer son territoire.. Énorme!  Et le monstre justement dans tout ça? Pas d'inquiétude, le monstre est bel et bien là (et visible dès le début du film) et tient formidablement la route. Le costume et l'animatronique qu'il embarque font le job et offrent des séquences de toute beauté (l'attaque dans la chambre à la fin donne lieu à des images et  des prises de vue du monstre vraiment superbes!). On ajoutera également une bonne pincée de gore (même si il semblerait que quelques secondes aient dues êtres coupées afin d'obtenir un NC-17) avec des attaques qui décapent et une générosité qui ne manque jamais à l'appel. Seul petit bémol, une tentative de transformation numérique en morphing complètement foirée qui à mon avis aurait mieux fait d'être suggérée.. Mais on n'en tiendra pas rigueur tant le plaisir de voir un bon film de lycanthrope est là et bien là.

"Bad Moon" fait très certainement parti des tout meilleurs films de Loups-Garous. Outre sa générosité dans le gore et les apparitions du monstre, on appréciera l'originalité de son point de vue (le chien contre le loup) et une réalisation efficace qui parvient sans mal à nous tenir en haleine. Mais pourquoi diable est-il encore inédit chez nous (même en DVD)?.. Si un éditeur passe par là, nul doute qu'il s'agit d'une pépite qui mériterait vraiment qu'on lui redonne sa chance.
4s5


Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier