Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

23Oct/150

Critique: Les dossiers secrets du Vatican – Mark Neveldine – 2015

dossiersvaticanSynopsis:
Angela, jeune femme de 27 ans, se rend compte qu'elle a une aura dangereuse sur ceux qui l'entourent. Blessures, accidents, elle perd souvent le contrôle et sème la désolation autour d'elle. Le Vatican s’intéresse de près à son cas et décide de pratiquer un exorcisme. Mais le démon qui a pris possession d'elle ne va pas l'entendre de cette oreille..

davidL'avis de David:
Après "L'exorcisme d'Emily Rose", "L'exorcisme de Jacqueline Tulipe", "Le terrible exorcisme de Marguerite Ournelle" ou encore "Les dossiers très dangereux et qu'il faut pas savoir que c'est qui qui les a écrits du Paranormal de la CIA", voici "Les dossiers secrets du Vatican", enmené par Mark Neveldine séparé pour l'occasion de Brian Taylor.. Vous savez, le duo responsable du dernier (et atroce) "Ghost Rider" et du pas trop mal "Ultimate Game". Je sais, ça vendrait presque du rêve.. Presque il a dit. Revenons à nos démons et essayons de disséquer cette chose avec discernement et impartialité. Le film ne semble pas démarrer trop mal avec des acteurs chevronnés qui jouent correctement (Dougray Scott, Djimon Hounsou ou encore Michael Pena pour ne citer qu'eux.. en même temps y a qu'eux..), une réalisation sobre et proprette (un miracle pour ce réalisateur) et une histoire qui se pose tranquillement. Passé ces 3-4 minutes de bonheur (sic), le tout vire au nawak complet et, je peux le dire, nous offre très certainement l'un des pires film d'exorcisme jamais vu. Sans déconner, comment imaginer un seul instant que ce truc pourrait effrayer quelqu'un..? On assiste donc impuissant à un amoncellement de clichés tous plus lourds les uns que les autres couplés à des séquences qui pourraient laisser penser qu'on se trouve face à une parodie de type "Scary Movie" (les frères Wayans apprécieront et pour le coup en cas d'adaptation ça va être coton de faire plus drôle).. On attend alors péniblement la fameuse scène d'exorcisme prévue dans tout film de ce type digne de ce nom et paf, elle arrive... Et immédiatement on regrette d'avoir attendu. Sans déconner les mecs, va falloir vérifier vos sources d'approvisionnement de coco pour les tournages parceque là elle était pas très fraîche... Outre le fait que la gonz, comme d'habitude, se tord dans tous les sens, elle introduit aussi un nouveau gimmick de possession: la ponte d’œufs. Oui vous avez bien lu, Angela se transforme alors en poule pondeuse et nous sort de beaux œufs de son.. (ça suffit vous au fond!) gosier. Non seulement la référence à la Sainte Trinité est carrément lourdingue (l’œuf, en trois parties -coquille,blanc,jaune- est censé représenter un tout, comme Dieu et la Sainte Trinité..), mais en plus ils chargent un peu plus la mule en nous sortant trois œufs du chapeau, pardon, de la godiche.. Là ou il aurait fallu enchaîner sur une empoignade de poêle, de cèpes et la conception d'une sublime omelette goûteuse, l'action se recentre sur cette malheureuse scène d'exorcisme tout juste bonne à plomber définitivement le film. Au pire, la poêle aurait pu en plus terminer d'un magnifique balancier du bras direct dans la gueule d'Angela, ses dents virevoltant en 3D sur l'objectif (et le bruit sourd qui va avec..); du coup le démon nous aurait sorti une bonne réplique à la Megan (celle de Friedkin hein, pas la voiture..): "Pas de dents pas de Vatican".. Et bim, après l'aller le retour, Angela se retrouvant le crâne ouvert et pissant le sang.. "Cerveau à l'air victoire du père" lui aurait décoché le prêtre la soutane relevée.. Bon, j'arrête de refaire le final à ma sauce, pas la peine, j'ai déjà vomi..

Surfant sur le succès des films de possession de ces dernières années, "Les dossiers secrets du Vatican" est une purge, une vraie. Mal foutu, mal écrit, à la limite de la parodie. Quand je le regarde je vois un poireau, une patate, un navet; bref, tout l'attirail de la parfaite soupe aux choux avec une finalité qui de toute façon ressemblera à un énorme pet, bruyant et malodorant. Pourtant, De Funès aurait détesté... Pathétique..
0s5


Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier