Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

11Déc/150

Critique: Bottom feeder – Randly Daudlin – 2007

bottomfeederSynopsis:
Le docteur Leech (putain rien que le nom..) a vu une de ses expériences tourner au fiasco et se retrouve avec une sacré saloperie d'injectée en lui. Du coup, il fait rien qu'à se transformer en monstre et arpenter les souterrains de son labo.Vince Stocker, qui brâme beaucoup, se pointe justement avec son équipe pour dératiser le coin..

davidL'avis de David:
Un spécialise du trucage ("Pompeii","Doomsday","Heartstopper"..) qui fait son premier monster-movie et qui en plus nous accouche d'une jaquette typée années 80 qui fout la gaule ça peut pas être mauvais.. Ben c'est un peu comme certaines recettes de cuisine: quand on vous en parle vous salivez, quand on vous les montre vous gargouillez et quand vous y gouttez c'est la galette instantanée.. (non j'ai pas dit poil au nez). On se retrouve donc devant un machin sans trop le sou filmé platement, joué platement (y a même Tom Sizemore dedans et pour le coup on se demande vraiment si la taille fait la différence) et parfois presque aussi douloureux que le plat d'un plongeon de 50m dans une piscine avec 5cm d'eau. Aussi motivé qu'une clé à molette au fond de cette même piscine (si si imaginez un instant la scène, vous verrez que ça ne bouge pas beaucoup) j'ai lutté autant que faire se peut en me disant que le monstre allait rattraper la donne et que ça allait surement saigner à mort à un moment (c'est même "Unrated" qu'ils disaient). Ben non.. Y a bien une ou deux têtes qui sautent mais on est loin du championnat du monde du lancer de membres à l'arrache et en ce qui concerne le monstre, il aurait pu être réussi, vraiment. D'ailleurs, soyons honnête, les effets spéciaux à l'ancienne fonctionnent plutôt bien et il a une bonne tronche de vainqueur.. Ben alors, qu'est-ce qui se passe à Grimmovies, on sait plus apprécier une jolie bébête qui pue et qui bave du pu de partout? Si ma bonne dame, c'est juste qu'il va falloir penser à intenter un procès au mec qui a décidé de lui implanter ces oreilles.. Oui je sais, c'est censé être le croisement d'un rat, d'un humain et de tout un tas de choses mais quand même. Si je devais le décrire, je dirais qu'il ressemble à Mickey Mouse qu'on aurait tout brûlé, a qui on aurait implanté un dentier de requin et qu'on aurait recouvert de confiture de fraise. Hum..  Comme on dit, c'est toujours la faute à Mario Brosse si Mickey Mousse mais tout de même.. On va essayer de résumer: des décors inexistants (des tunnels, des tunnels, des tun...ZZZzzzzz), des acteurs qu'on sent bien en souffrance, des effets pas trop spéciaux et un monstre tout droit sorti du dernier Spectreman; ah si j'oubliais le rasta absolument insupportable qui intervient assez souvent dans le film, sorte de mix entre Jar Jar Binks et une moule morte et qui tente de faire rire l'auditoire. Eh mec, arrête tout de suite, ceux qui sont encore là c'est de toute façon ceux qui était venus pour se taper des barres hein...

Voilà donc un film de monstre qui n'aurait pas démérité dans un drive-in tant on en aurait rien eu à foutre de ce qui se passe à l'écran puisque bien plus occupé ailleurs. Mais c'est aussi ce qui fait son charme. Si vous êtes devant ce truc pour vous taper une bonne tranche de rigolade entre potes, vous avez frappé à la bonne porte! Sinon il va falloir une sacré dose de substances illicites pour supporter le temps qui passe...
1s5


Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier