Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

15Déc/150

Critique: Silent Night – Steven C.Miller – 2012

silentnightSynopsis:
La veille de noël, Aubrey Bradimore, shérif adjointe, est appelée par le shérif pour remplacer un collègue absent. Cette nuit toute particulière va se révéler un véritable cauchemar quand un dangereux criminel déguisé en père noël va se mettre à décimer la population à tour de bras. Il semble à chaque fois utiliser un rituel précis.. Si vous recevez une de ses boites cadeau, vous êtes mort...

davidL'avis de David:
Steven C.Miller (Automaton transfusion) s'attaque donc au cultissime "Douce nuit, sanglante nuit" de Charles E. Sellier Jr (1984) qui fut un des premiers slasher mettant en scène un père noël tueur. Même si il se trouve à des années lumières de cette petite perle d'époque, je dois dire que j'ai pris mon pied devant ce remake. Alors oui, ça ne vole pas bien haut: les dialogues frisent parfois le ridicule (Malcom McDowell semble cabotiner à mort par moments..), l'histoire ne réserve finalement aucune surprise, le film est lent à démarrer et pour couronner le tout, ça ne fait pas peur du tout.. Et là vous vous dites... "Mais tu as bu Sue-Ellen"? Il est fou le David, il nous conseille un truc qui n'a finalement l'air de ressembler à rien.. Oui mais voilà, il y a deux types d'OVNI.. L'OVNI tender et L'OVNI true.. Et même si la peur vous prend comme quand une chauve souris chope une gastro en dormant (le shampoing est explosif), vous devriez tout de même jeter un œil sur celui-là, d'OVNI.. Pourquoi ma bonne dame? Tout simplement parce que pour le consommateur de slasher moyen que je suis aussi parfois, ce tueur là il a vraiment de la gueule! Le masque qu'il arbore lui confère un coté démoniaque totalement cool et le réalisateur s'amuse vraiment à lui faire prendre des poses iconiques qui en font LA vraie star du film. Et puis il y a les meurtres. Alors là c'est un festival.. Du gore en veux tu en voilà et le tout mâtiné d'ultra violence en mode hyper efficace. Ça tranche, ça fracasse, ça plante et le tout avec un aplomb qui laisse pantois. Notre Santa Claus masqué coupe des têtes en deux, crève des yeux, coupe des mains dans le sens de la hauteur, éventre et brûle au lance flamme (son arme fétiche avec la hache) et tout ça avec une belle maîtrise et des effets gores (à l'ancienne pour la plupart) qui font vraiment plaisir à voir. Le clou du spectacle étant le bracelet qui se transforme en poing américain (avec marqué "Ho,Ho,Ho" sur chaque phalange) et qui lui sert à réduire en steak haché la tronche d'un confrère. Juste énorme! Pour le reste le film est très classique, même si tourné proprement, et n'apportera pas vraiment de plus-value au genre. Mais le capital sympathie est là et bien là, et c'est bien l'essentiel dans ce genre de production non?

"Silent Night" est donc un remake dispensable mais diablement sympathique qui se laisse regarder avec un certain plaisir coupable. Amateurs de meurtres bien gores qui éclaboussent, réjouissez vous, vous allez être largement servis et prendre un pied phénoménal à chacune des apparitions de notre barbu adepte du barbecue. Un bon petit film donc, qui mérite un visionnage voir même plus.
3s5

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier