Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

23Déc/150

Critique: Sinister 2 – Ciaran Foy – 2015

sinister2Synopsis:
L'ex Shérif-adjoint chargé de l'enquête sur les meurtres dans la maison des Oswalt reprend ses investigations alors qu'une mère de famille s'installe avec ses enfants dans la demeure. L'entité surnaturelle Bagul va alors se manifester de nouveau et tenter de semer la mort parmi les occupants.

davidL'avis de David:
Vous savez déjà ce que je pense de "Sinister" premier du nom (sinon vous pouvez  direct aller faire un tour ici) et de sa pseudo histoire vraie dans la villa Silisca et bien vous allez maintenant subir de plein fouet mon avis sur le second épisode de cette saga horrifique instaurée par les productions Blumhouse (encore..); ou pas d'ailleurs, vous êtes libres de fermer les yeux tout le long de cet article mais ce serait quand même dommage de passer à coté d'une flopée d'insultes de haute volée. Ben oui, vous vous doutez bien que si je n'ai pas aimé le premier (envers et contre tous d'ailleurs, mais je respecte l’égout de chacun), j'ai carrément détesté le second. Sinistre, mais dans le mauvais sens du terme, voilà qui caractérise parfaitement cette bouse odorante qui semble tout droit sortie du derrière de Bagels, Maboule, Macouille, Bagoule, bref je sais plus son nom.. Rien, absolument rien n'est à sauver; acteurs à la ramasse (mention spéciale aux enfants qu'on a juste envie de re-tuer, voir de re-re-tuer), ambiance chiasseuse (non non je ne voulais pas dire poisseuse), jumpscares ratés et films dans le film totalement illisibles et bourrés d'effets ridicules; comble du comble ça ne fait jamais peur, Gougoule est toujours aussi naze et se sert à nouveau de toute une bande d'enfants pour commettre ses méfaits, tout cela au travers d'une caméra censée immortaliser les crimes les plus atroces. En même temps on se rend compte à la toute fin du film qu'il suffisait de péter la caméra pour être peinard (je spoile, et ben j'men fous) et Ethan Hawke aurait dû le faire bien avant voir même exploser celle de Ciaran Foy ça nous aurait évité de perdre deux dixième à chaque œil. Sinon il faut quand même se taper 45 minutes avant qu'il ne se passe quelque chose et les quarante cinq dernières nous font vite regretter cette attente.. Finalement quand il ne se passait rien, on se faisait juste chier, ça suffisait.. Après il faut en plus se cogner Macouille et ses films pourris, et des films de merde dans un film de merde ça devient vite une inception caca-hotique.. Bref, je ne sais pas comment j'en suis venu à parler d'autant de crottes mais sachiez que ce film sent le prout à plein gaz. Et tout ça en se prenant au sérieux à mort. C'est comme un gars qui va chez le médecin pour un problème de pets bruyants mais non odorants pensant être opéré des intestins mais qui sera finalement opéré du nez; il faut juste bien choisir son extrémité. Rhalalalala, il est de mauvaise foi vous vous dites, et en plus il fait rien qu'à parler de matières fécales (c'est fleuri et joliment dit); oui sûrement, mais c'est bien la seule trace qu'aura laissé le film chez moi: une trace marron et qu'il va être difficile de faire partir, même à haute température...

"Sinister 2" parlera peut-être aux courageux; à ceux qui tiendront le coup sans fermer un œil et qui n'auront pas peur de ne pas avoir peur justement. C'est mauvais, parfois très mauvais, et en plus la fin nous laisse présager d'une nouvelle suite (Gougoule nous gratifie alors d'une apparition dont lui seul a le secret); avec un croquemitaine doté d'autant de charisme qu'un tournevis sans manche, cette suite ne franchira jamais le cap du zéro pointé au trouillomètre Grim. Totalement nul.
0s5


Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier