Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

5Fév/160

Critique: Le dernier chasseur de sorcières – Breck Eisner – 2015

lastwitchhunterSynopsis:
Le monde que l'on connait est régit par un fragile équilibre entre humains et sorcières. Kaulder, membre du groupe de la hache et de la croix, est le garant de cet équilibre et chasse celles qui utilisent la magie noire depuis 800 ans. Mais contre toute attente, un des membres de cette confrérie est assassiné et déclenche une véritable guerre dans les rues de New York.

davidL'avis de David:
Bon, va falloir mettre un peu d'essence dans le moteur pour pouvoir la faire celle là et je ne suis pas sûr (pardonnez moi l'accent circonflexe) que le Diesel ça va suffire (ouaf). On pourra toujours se consoler avec un peu de Vin (re-ouaf).. Etant donné mon état de léthargie après avoir vu cette purge et le contexte social chaud bouillant actuel, je vous propose de faire une critique en mode re-nouveau, nouvelle année, nouvelle cuvée quoi. Ben oui, on nous dit que l'orthographe Française change donc autant prendre un peu d'avance et se projeter directement dans 10 ans histoire d’insuffler une bonne dose de modernité à ce site maintenant  vieillissant (poil aux dents, blague de vieux). Alors, "The Last Witch Hunter" est un film fantastique dans la droite lignée de rien du tout, qui se rapproche un peu d'une tripotée de séries type "Bouffi et les satyres" ou autres "Charmed" qui fleurissaient sur nos chaines hertziennes il y a quelques années. Histoire à la ramasse (prévoyez une sacrée dose de confiance en vous pour espérez y comprendre quelque chose et si jamais vous y arrivez prévoyez une dose supplémentaire pour ne pas mettre fin à vos jours), effets spéciaux numériques dégueulasses (certaines scènes, à l’exception d'une ou deux, sont à la limite d'une production Asylum -- on me souffle que non, le feu c'est pas un effet numérique...), bastons sur-découpées et brouillonnes et cerise sur le gâteau (ou gateau je sais pas du coup) un Vin Diesel qui gagne un level en proposant non pas une, mais deux émotions.. Celle de d'habitude, regard froncé et bouche serrée et la nouvelle, un sourire utilisé même quand ça devrait pas (du coup on est tenté de se marrer aussi et je suis pas sûr/sur que ça soit voulu).. Enfonçons le nénufar dans le marécage en sautant la case picnic et ajoutons à cette débâcle ambiante des personnages aussi creux qu'un bol vide et une propension à gâcher/gacher systématiquement la moindre (toute)petite idée de mise en scène par un manque de talent et d'engagement évident du réalisateur (pourtant coupable du plus qu'honorable remake de "The Crazies"). Fâcheux/Facheux. On retrouve Elijah Wood et Michael Caine, l'un en totale roue libre et l'autre en cachetonneur du Dimanche, composant le gros du casting de seconds couteaux avec Rose Leslie et c'est à peu près tout... Ben ouais, je vois pas trop quoi dire d'autre sur un film qu'il m'a été pénible de visionner et que je souhaite oublier très vite (en le disant je me rends compte que c'est déjà fait). Plutôt fan du bonhomme (oui j'aime bien les "Riddicks" et les "Fast&Furious", excepté le dernier), j'espère vraiment qu'il choisira à l'avenir des rôles qui lui vont bien tant celui-ci était tout bonnement à côté de la plaque ("XXX3"?). Ah oui au fait, ceux qui cherchent désespérément les fautes d'orthographe, vous pouvez arrêter (ou alors c'est pas fait exprès finalement).. Blagounette mes amis! Mais si vous voulez on peut se tenter quelques lignes là tout de suite maintenant.. Alors si j'avais dû parler de ce machin en 2020, je pense que je l'aurais fait comme ça: "Ses d'la merd. Y'allé pa."; et encore, pas sûr que l'accent aigu n'aurait pas sauté...

Si vous voulez assister à un clip sans musique violent visuellement (comprenez qui pique les yeux), suivre une histoire aussi naze que complexe (ça doit être un sacré bordel dans la tête des trois scénaristes coupables de ce machin) et surtout vous entraîner pour le futur marathon de l'insomnie (moi les micro-sommeils m'ont emportés plus d'une fois), vous avez fait le bon choix. Sinon je vous propose de vite aller chasser un gibier plus fréquentable.. Sans déconner, ses d'la merd. Y'allé pa!
0s5


Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier