Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

11Fév/160

Critique: Dead Crossroads saison 2 – Fabien Delage – 2016

deadcrossroads2Synopsis:
Fabien Delage, Aurore Siza et Geoffrey Blandin parcourent la France à la recherche des lieux les plus hantés du pays. Ils y passent une journée et une nuit afin de nous faire découvrir quelles terribles histoires sont inscrites dans ces murs. Pour ces aventuriers du paranormal, chaque nuit apportera son lot de peur, de doutes et d'apparitions terrifiantes..

davidL'avis de David:
Totalement bluffé par le réalisme et le côté documenteur assumé de la première saison (critique ici), c'est avec fébrilité que je me suis installé dans mon canapé et que j'ai pressé la touche lecture de l'application Canal Play (parceque oui, pour l'instant il faudra vous contenter de ce "canal" de diffusion pour la série), ravi de me replonger dans les limbes de maisons hantées toujours plus tétanisantes. On retourne donc visiter quelques sympathiques demeures, toutes plus accueillantes les unes que les autres et ayant toutes vu séjourner en leur sein quelques uns des plus beaux monstres de l'histoire de France. La recette semble la même: une sorte de documentaire bien flippant avec une bande de potes sacrément couillus caressant l'espoir de rapporter des images de l'indicible. L'habillage ne diffère pas non plus, même générique (toujours excellent), même musique envoûtante et même introduction en voix-off nous présentant l'équipe; au moins on n'est pas dépaysés. L'équipe, elle, change quelque peu, grandit et voit l'arrivée d'Aurore Siza en remplacement de Julien Mazzitelli et Geoffrey Blandin dans le rôle du cameraman. Les deux p'tits nouveaux sont plutôt sympathiques et l'ambiance est tellement bonne qu'on est immédiatement happé par la voix de Fabien nous racontant, au fil de leur progression, les terribles scènes s'étant déroulées précisément là ou ils ont décidé de poser leurs sacs de couchage. Et soudain, contre toute attente, en plein premier épisode... Une apparition! Sauf que là, on voit très clairement que le ton a changé et que la réalité a cédé sa place au spectaculaire et aux effets spéciaux. Alors oui, je vous entends déjà: "dans la saison 1 aussi certaines apparitions étaient fausses et uniquement destinées à faire peur".. Oui, mais c'était moins flagrant et on se laissait volontiers embarquer dans l'aventure avec l'espoir que ce qu'on a vu cette fois n'était peut-être pas bidonné. Pour faire simple, le doute planait encore, libre à nous de jouer le jeu ou pas. Cette fois, le jeu est presque imposé et place du coup chaque épisode en rivalité avec quantité de films de spectres tournés caméra au poing et que je ne porte pas forcément dans mon cœur. Impression renforcée par le trio a qui il arrive des choses totalement scénarisées et qui finissent par tomber un peu à plat. A vouloir trop en faire, le capital peur suit la mauvaise courbe et ce ne sont pas certains effets réutilisés à gogo qui changeront la donne (j'ai noté au moins trois épisodes qui se suivent utilisant le même type d'effet pour simuler une apparition).. Alors attention, autant vous prévenir tout de suite. Je ne dirais pas plus de mal de cette saison 2 tant j'ai aimé la première et tant j'adore l'idée, le concept de la chose. Et puis il faut bien avouer que l'enthousiasme de l'équipe est communicatif et que certains effets de surprise fonctionnent parfaitement (certains monstres sont même carrément bien foutus, filant les poils); si je devais pousser l'analyse je dirais que les deux parties de chaque épisode sont désormais clairement délimitées en terme d'émotions: une première, passionnante et posant une ambiance de fou et la seconde, parfois flippante mais souvent à la limite de l'ennui car trop dans la surenchère. En bref et pour conclure, le vieux con en moi dirait que c'était mieux avant; et il aurait sans doute raison.. Le con..

Fabien Delage nous revient avec son concept toujours aussi excellent mais mis en image bien plus maladroitement. On se délecte des histoires toujours plus horribles qu'il nous conte (le travail de recherche a dû être colossal) mais on est souvent déçu du traitement infligé à la nuit passée dans les ténèbres; la faute à des effets trop racoleurs, trop présents et un brin répétitifs. Mais rassurez vous, le jeu en vaut quand même la chandelle et vous passerez tout de même un excellent moment aux côtés de ces apprentis chasseurs de fantômes. Une saison 3 Mr Delage? (et pis un DVD aussi tant qu'à faire).
3s5


Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier