Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

28Mar/160

Critique: Lumberjack Man – Josh Bear – 2015

lumberjackSynopsis:
Un démon fantomatique adepte du pancake au sang frais vient assouvir sa soif de vengeance en décimant les membres d'un camp de vacances... Il les traquera sans relâche, fou de rage de s'être fait voler sa recette de crêpes au sirop d'érable dans une autre vie..

davidL'avis de David:
Une fois n'est pas coutume, pour cette critique sucrée et en dehors des clous (ben oui, la chandeleur est déjà passée depuis des lustres), je vais me faire aider par mon assistante de charme, que l'on nommera "Chouquette" et qui a visionné ce film à mes côtés alors que mon encéphalogramme ne devait pas être très loin de zéro, abattu par un repas un peu trop chargé en cholestérol. Armé d'un courage à toute épreuve, j'ai lutté pendant une bonne partie du métrage, l'autre partie m'ayant été relatée après la bataille par ma viennoiserie préférée. Ce qui est sûr, c'est que vous avez bien lu.. Oui, le tueur tue parce qu’on lui a piqué sa recette de pancakes, un point c'est tout. Pas le peine de vous préciser qu'on a affaire ici à une simili parodie de tout ce qui a fait notre bonheur dans les années 80 en termes de Slasher bien décomplexé (à ce titre le générique est un pur petit bijou): des jeunes cons vraiment très cons (et qui jouent mal, mais exprès pour une fois), une histoire totalement débile à base de lait et d’œufs, des nichons siliconés à peu près toutes les 3 minutes mais aussi un tueur charismatique et des meurtres hyper gores vraiment inventifs. Mais vous savez le pire dans tout ça? Et bien la recette est bonne. Ça se tient, c'est bien fait, marrant, original et on a la chouette impression d'enfin se retrouver devant un truc différent qui s'assume. Le tueur breton a une classe folle et surtout nous gratifie de quelques mise à mort du plus bel effet: tête plantée dans le toit d'un bus, décapitations à la chaîne, arrosage de pancakes directement avec du jus de cervelle bien frais; on ne s'ennuie pas. Chouquette me souffle dans mon oreillette qu'il y a même un demi pont extrêmement douloureux effectué de force par une connasse en chaleur qui servira de table à manger pour notre bûcheron coléreux. Classe. On se marre bien donc (l'asiatique et les implants mammaires devraient en dérider quelques uns, pour les autres le chargeur infini de la flic blonde s'en chargera) mais pas que, le film souffrant tout de même de quelques défauts évidents (les cruches à poil toutes les deux secondes ne sont d'aucune utilité et le ton parodique voulu par le réalisateur est parfois poussé un poil de cul trop loin). Mais bon, on ne va pas bouder notre plaisir; juste, Chouquette pour les pancakes c'est la meilleure du monde, qu'on se le dise.. Enfin pas trop quand même, j'ai pas envie de voir débarquer tête en bois la bave à la hache.. Sinon c'est bientôt le p'tit dej? J'ai faim moi...

Slasher parodique totalement assumé et jusqu'au-boutiste, "Lumberjack Man" tient la dragée haute à pas mal de navetons qui se prennent bien plus au sérieux sans en avoir les moyens. On rigole souvent, on kiffe chaque apparition du tueur et on s'étonne à chaque fois des effets spéciaux mettant en scène des meurtres sacrément gores. Un bon divertissement qu'on recommande chaudement ici à Grim..
4s5


Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier