Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

18Mai/161

Critique: DeadBirds – Alex Turner – 2004

deadbirdsSynopsis:
En 1863 dans le sud des Etats-Unis, une bande de braqueurs de banques se réfugie dans une bâtisse abandonnée croisée en chemin. Pensant se reposer et soigner leurs blessures, ils vont découvrir qu'ils ne sont pas seuls et que leur présence n'est pas vraiment le fruit du hasard..

davidL'avis de David:
Y a des films comme ça ou il ne fait pas bon être fatigué quand on les regarde. Le réalisateur Alex Turner (un autre obscur truc nommé "Dunes de sang") pense être investi du scénario divin et décide de planter son décor au temps des confédérés, baignant son film dans la sueur et la poussière. Ajoutez à cela des gens qui se changent en spectres d'oiseaux (fallait bien justifier le titre), une petite pincée de gore et quelques apparitions jumpscarées (je sais pas si ça se dit et je m'en cogne) et vous obtenez une espèce d'ovni mou du bulbe tellement lent qu'on le croirait en dehors du temps. Vous me direz, c'était peut-être l'effet escompté mais tout de même.. Plusieurs litres de café plus tard et une bonne dose de boisson énergisante dans le gosier, je me remets doucement de ma crise cardiaque et mets tout cet ennui sur le compte d'une fatigue passagère (si si, j'en ai parlé un peu plus haut), tentant une nouvelle fois de survivre aux assauts du marchand de sable bien décidé à m’ensevelir à grands coups de pelle dans la gueule. Je bloque, je résiste sur mes appuis et attends patiemment que le machin décolle enfin. Normalement un oiseau, c'est censé voler non? Là c'est bien simple, les protagonistes ne font rien, mais en plus ils n'ont pas fini de le faire. Tout porte à croire que les boules de flipper sont effectivement faites avec des couilles de Dauphin et franchement ça me fait mal de le reconnaitre (mais pas autant qu'au Dauphin). On nous sussure à l'oreille que des événements vachement étranges se passent un peu quand même et ce n'est qu'au bout de 45 bonnes minutes qu'on commence à apercevoir le bout d'une plume. Alex turner nous aurait-il invité à un diner de cons ce Vendredi et aurions nous mangé tout seul? Les carottes sont-elles cuites? Un citron qui court vite est-il pressé? Passons, et revenons à nos moutons. Je récapitule donc: des personnages creux, des longueurs épouvantables db(j'ai quand même regardé mes pieds à plusieurs reprise en me demandant si de la mousse n'avait pas poussé), quelques apparitions pas trop nazes (certains fantômes ont de la gueule quand même), le tout flottant sur un océan de vide bien décidé à nous engloutir, le front plaqué sur la télécommande et le filet de bave dégoulinant sur nos chaussettes.Seule consolation, la fin pourrait sembler bien écrite (ou alors c'est qu'on est trop content d'y être arrivé) et l'idée finalement pas si mauvaise que ça mais ne nous emballons pas; on a surtout l'impression d'être revenu au point de départ, et vu le temps que ça a pris, on tendrait presque à devenir rancunier. Au rayon du positif, le budget devait être collé-serré et pourtant quelques trucages parsemés ça et là ne sont pas si mauvais et font même bonne figure (les créatures notamment); y a pas de petite victoire (j'sais plus qui c'est qui l'a dit mais ça devait sûrement être un grand perdant) alors savourons ces quelques instants de bonheur fugaces (c'est pas un gâteau ça?) et arrêtons de casser du suc sur le dos de ce film certes mauvais, mais qui a le mérite d'exister. Il n'est peut-être juste pas resté assez longtemps en couveuse voilà tout..

Un mauvais ersatz de film paranormal qui met tellement de temps à démarrer qu'en fait il ne démarre jamais. On se fait chier, les oiseaux se font chier, même le champ de blé se fait chier (j'vous dit pas la gueule des crêpes). Soutenu par des acteurs en roue libre et un script qui ne sait même pas lui même ou il va (cette fin en boucle temporelle, au secours), "Dead Birds" est clairement à éviter les soirs de grande fatigue.. Les autres aussi d'ailleurs.. Sponsorisé par une grande marque de boisson énergisante.. 
1s5

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier