Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

7Juil/161

Critique: Prémonitions – Afonso Poyart – 2015

premonitionsSynopsis:
Un serial-killer particulièrement intelligent et méticuleux met en déroute les équipes du FBI. Joe est chargé de l'enquête et décide de faire appel à un de ses vieux amis, John Clancy. Celui-ci dispose d'un pouvoir de prémonition qui lui permet d'avoir un coup d'avance sur les tueurs qu'il traque. Mais cette fois, cela va être différent...

davidL'avis de David:
Revoir la tronche patibulaire de notre bien aimé Anthony Hopkins venir traîner ses guêtres dans un énième film de serial-killer avait de quoi inquiéter. Surtout qu'ici, point de Chianti et d'abats délicieux (ou l'inverse d'ailleurs). Après un "Rite" pas trop mal tirant vers le moyen, on dirait bien que notre papy cannibale reprend du poil de la bête. L'excellent Negan, heu pardon, Jeffrey Dean Morgan vient donc lui donner la réplique de bien belle manière dans ce Thriller teinté de paranormal qui le mettra aux prises avec le non moins excellent Colin Farrell. Ce dernier campe donc de nouveau le rôle du méchant pas gentil (il campait Jerry Dandridge dans le remake de "Fright Night" sorti en 2011) et il le fait très bien même si cette fois son degré de folie meurtrière sera bien plus mesuré tant son personnage est ambigu, tiraillant en permanence le public entre crainte et empathie. Malin. Hopkins joue son rôle de père meurtri (il a perdu sa fille d'une leucémie) à la perfection et sa froideur, sa réserve, confèrent au film une certaine forme de grâce qui lui permet d'éviter tous les écueils inhérents à ce genre de production. On est littéralement happés par l'intrigue qui, même si elle est plutôt convenue, nous assène quelques twists surprises pas piqués des hannetons. C'est pas "Seven" ni "Le silence des agneaux" hein, mais ça a le mérite d'être très bien écrit quand même et de capter notre attention jusqu'au bout! Fans de gore bien craspect ou de fusillades maculées de sang et de sueur passez votre chemin. Ici point de salut, le film faisant de la retenue son cheval de bataille. Il faudra attendre une bonne heure et la première rencontre avec le tueur pour sentir un début d'emballement et apprécier quelques séquences un peu plus enlevées (l'affrontement final entre les deux "médiums" offre quelques séquences bien senties, l'un anticipant les actions de l'autre et vice versa). premoAu rayon du "C'est pas parfait mais on s'en fout", on pourra noter les inévitables incohérences propres au sujet (en même temps, on dit toujours que si tu appelles une voyante au téléphone et qu'elle ne décroche pas avant que ça sonne, raccroche, c'est une arnaque! --refaites là doucement dans votre tête vous allez voir--); ben oui, le mec il est capable de connaitre tout le passé ou l'avenir de quelqu'un juste en le regardant et il est pas capable direct de nous donner le nom et l'adresse du tueur... Et puis pourquoi qu'il joue pas au loto le mec? Mouais. C'est sûr en même temps que le film aurait été plus court, le gars expédiant tous les twists dans les trois premières minutes avant de remballer ses affaires qu'il n'avait de toute façon pas déballées puisqu'il savait qu'il allait pas rester et qu'il allait falloir les remballer s'il les déballaient (je suis en train de faire un AVC je crois).. Mais ne soyons pas mauvaise langue, on s'en fout un peu et on se doutait bien que tout ne pouvait pas être idyllique non plus. On l'avait "prévu". Ce serait pas une prémonition ça d'ailleurs? Merde.. Je me demande si je suis pas en train de développer un don là. Il parait que selon les statistiques, un personne sur cinq est déséquilibrée.. Si tu as quatre personnes autour de toi et qu'elles te semblent normales, ça pue, c'est une évidence.. En même temps là, je suis tout seul...

En voilà un très bon thriller à tendances paranormales qui fait du bien par ou il passe. Un petit plaisir sucré, un extra-glucide (blague fantôme) qui réussi le tour de force de nous intéresser sans sortir la grosse artillerie et qui oppose deux "gueules" du cinéma Hollywoodien dans un savoureux duel de l'esprit. Des meurtres, une intrigue qui tient en haleine, des acteurs au top et une réalisation léchée font de ce "prémonitions" un excellent divertissement à savourer cet été entre deux cornets de glace.
4s5


Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier